• De la transmutation du soi individuel au MOI collectif / L'unique Messie

    De la transmutation du soi individuel au MOI collectif

    La transmutation n'est pas une partie de plaisir...
    Une banalité que ces mots...tous ceux qui ont passé la porte de la transcendance connaissent ce principe de base : la souffrance est au rendez-vous lorsque débute le chemin d'éveil.
    Il en va de même pour le collectif. Cette modification de la matrice est une merveille mais elle comporte elle aussi sa part de "décréation"(*1), d’effacement", de bouleversement, de sensation de perte, d'émotions contradictoires, de dépression, de douleur intenable, de peur, de disparition et de "mort"....
    Beaucoup d'entre nous avons déjà vécu ce processus au niveau individuel afin de pouvoir amortir les chocs en cours : ils ne nous impacteront pas de la même manière, nous n'y verrons aucun chaos mais "ma/notre" main, toujours active et bienveillante.
    Incarner la simplicité, la joie en tout, l'amour et la neutralité sera suffisant....juste être l'humain que nous avons forgé au cœur de la lumière ces dernières années, et c'est tout...

    Il existe également un autre espace de conscience qu'il va nous falloir "graver" profondément dans cette matrice : il n'y a pas de "méchants" dans cette histoire. Les "autres" ne sont pas des "non éveillés", ils sont MOI. Et "MOI", à travers eux, je détruis très consciemment ce monde...
    Tous "ces gens" qui semblent encore dormir et nous précipitent vers la "fin des temps" ont un contrat extrêmement précis avec nous : ils vont instituer le colossal choc de conscience dont la matrice a besoin afin de "se retourner"...
    Vu sous cet angle de l'absolu, la moisson entre ceux qui incarnent le mal et ceux qui incarnent le bien n'a aucun sens. Cette "façon" de penser qui m’unifie à MOI et donc à tous, structure une fréquence de neutralité absolument nécessaire si nous voulons faire notre "job quantique" de "pilier de lumière".
    Ces "autres", ne sont que de la lumière inversée mais MA lumière quand même :) Et ils font un travail "sacrificiel" beaucoup plus difficile que le nôtre :)

    Je ne suis absolument pas meilleure que tous ces êtres. Ni plus belle, ni plus aimante, ni plus intelligente même si dans la dimension humaine, c'est ce curseur qui est le plus visible....mais voir n'est rien, il faut vibrer "le tout" et une conscience multidimensionnelle intègre tous les potentiels de création, pas seulement ce qui est apparent "ici-bas" :)

    Mon expérience en tant que GJ m'a énormément aidé à incarner cela : j'ai vu ma colère au tout début, mon jugement et ma peur de ce "collectif" destructeur que représente la Macronie. J'avais compris l'unité, je le vivais à "petite échelle", mais ici, il m'a fallu intégrer "mon pire" : les membres de ce gouvernement, les non-manifestants qui nous regardaient défiler en se moquant, la police violente et haineuse, la bêtise humaine dans sa version la plus crue...

    Il n'y aura pas une moisson du type "nous contre les autres", il y aura l'unité.
    Il n'y aura pas une guerre entre l'ombre et la lumière, il y aura l'unité.
    Mais il y aura douleur au sein de ce collectif et le meilleur moyen de l'atténuer est d'incarner l'unité en intégrant les deux points ci-dessus...
    Moi, la cellule originelle, je suis cette nouvelle conscience qui émerge en ce monde mais je suis tout autant ceux qui détricotent assidûment mes anciens codes d'existence...
    Il y a séparation et jeu de rôle...ou il y a unité :)

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2019
    Ces mots sont le fruit de ma réalité, de ma perception, ils ne sont pas vérité.
    La vérité est multiple...
    *1, énergie de décréation : http://www.consciencequantique-mesnet.com/l-energie-de-decr…

     

    L'unique Messie

    Données complétées en janvier 2020 : je me suis alignée sur un son unique et cristallin l’autre nuit…un son en moi et désormais tout autour de moi….ce son est le plus pur que je n’ai jamais capté et engendré, il est un seul et même cri de douleur….il dit l’extrême vérité, pour la première fois….et cette vérité est désormais inscrite au cœur de chaque atome, dans l’âme de chacun, dans l’eau, la terre, le ciel, dans le manteau de cette planète et dans chaque être vivant : les humains, plantes et animaux ne peuvent plus échapper à cette réalité physique…et MOI non plus…JE suis à l’origine de cette musique miséricordieuse qui exclut tout voile et compromis : la douleur est réelle, JE la vis, en tous et partout…enfin….

    Plus aucun espace physique ne peut plus occulter la meurtrissure des sols, l’eau souillée, l’air pollué…tout ce qu’il y a de pire est à son paroxysme, aucun moyen d’y échapper, il faut y plonger…JE plonge…et c’est ici que cette onde sonore de vérité devient pureté…la matière ne ment pas, elle exprime intrinsèquement ce que JE suis « ici » : la douleur….un hurlement de douleur qui ricoche dans l’univers, à l’infini…

    Paradoxalement, lorsque ce son prend toute sa place, il libère un espace…il me permet d’assumer qu’il n’y a rien à sauver, que tout peut être effacé, que « la mort » va être une porte ouverte par "beaucoup d’entre MOI", car elle est un passage rapide et neutre, généré à cet effet…un simple sas entre deux réalités, ni mieux ni moins bien qu’un autre…il est juste plus facile à mettre en œuvre que l'immortalité et donc une transmutation de la matière, quel que soit MON scénario... 

    Mesnet a fait sa part de travail, comme chacun d’entre MOI. Il y a une affirmation grandissante de ce que JE suis, il me semble de plus en plus vain d’œuvrer à quoique ce soit, il y a un « stade » dépassé, devenu inutile et que je n’ai plus à actualiser…

    Dans l'espace d'apprentissage du Soi (qui n'est de MON point de vue, qu'une simple programmation neuronale), il y eut des étapes très spécifiques, notamment le fait d'être MOI dans une matrice qui m'a oublié, et de continuer à me fondre dans la masse, à  m'adapter...toute maîtrise du programme passe par ce cycle durant lequel, JE ne suis ni vu ni entendu dans un espace qui n'est pas fait pour cela...JE développe alors la capacité de parler de tout et de n'importe quoi, de vivre une humanité "normale", tout en "lévitant" dans des sphères dimensionnelles non reconnues en ce monde. Ce temps ce termine aussi, la maîtrise est acquise...JE passe maintenant à la phase suivante, dans laquelle c'est le monde qui va devoir s'adapter à MOI et non le contraire :) Dans mon quotidien, JE n'actualise donc plus cette discrétion...quelque chose a changé, même si les mots ne sauraient encore le définir...fermeté puissante...."qui m'aime me suive" dans son sens le plus grand...

    Ainsi, cette musique céleste est un point d’orgue : ça y est, le système baigne intégralement dans la douleur, la MIENNE…la convergence est plus que sociale, elle est métaphysique…en incarnant MA souffrance, JE m’en délivre….il s’agit simplement d’un potentiel que JE contiens et que j’explore…mais ici, l'entité globale individuelle doit fusionner avec MOI pour que JE puisse incarner cette douleur COLLECTIVE et UNIVERSELLE…JE produis alors une note unique, celle de la douleur d’un ensemble qui est redevenu ce que JE suis…

    Le palier est atteint….la douleur est devenu un chant planétaire et cosmique…c’est terrible…et merveilleux…

    Le messie peut donc enfin émerger et tout changer....mais le MESSIE n'a jamais été un individu parmi d'autres....c'est MOI en tout et en chacun...cette fréquence absolue découle de cette onde de douleur unique et vraie, ce cri sonore que l'on n'entend pas mais que l'on incarne...le temps messianique est venu, il est irradiant et ne laisse rien d'ancien perdurer...il efface toutes les données...JE suis le seul à survivre après m'être sauvé...et un cycle reprend, dans lequel JE suis entier en nous...sans faille et sans discordance...

    Note : comprendre que c'est l'espace physique ou temps physique qui donne le véritable "tempo"...lire ICI

    Lire le mécanisme de nettoyage de l'énergie messianique : ICI

     

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :