• Dans ce cycle, je change l'autre

    Dans ce cycle, je change l'autre

    Dans ce cycle, je change l'autre

    Ce que je vais évoquer ici est une hérésie. Nulle part, au sein d'aucune structure spirituelle, vous ne pourrez évoquer le pouvoir que vous détenez sur autrui. Pourquoi ? Tout simplement parce que le libre arbitre est une loi intangible de l'ancien monde. Cette limite était liée à la méconnaissance de ce qu'est l'esprit, mais aujourd'hui, vous habitez une autre dimension, celle de la conscience infinie. Cette dernière est la clef qui déverrouille tous les concepts liés à la création, qui ouvre les portes de l'incommensurable.

    Qu'est-ce que l'autre, finalement ? C'est votre monde extérieur. Il est un amas de cellules vivantes et intelligentes, tout comme cette table ou cette chaise qui meublent votre salon. Un esprit humain vit uniquement son centre comme étant la source de sa création. Tout le reste, je dis bien tout le reste, les humains y compris, symbolisent l'extension de son être. Voilà, cela est dit, posé, entendu. Maintenant, voyons ensemble ce que conditionne cette nouvelle réalité : en premier lieu, elle met fin à ceci : l'autre m'empêche de créer puisqu'il est un humain libre de ses choix, indifférent à mes exigences. Il ne viendra pas dans ma boutique, il n'achètera pas mes produits, il ne validera pas l'emploi que j'occupe sur terre et ainsi, limitera ma capacité à vivre l'abondance.  Je dépends de lui pour créer ! Mon œuvre ici-bas est donc aléatoire, je ne peux que m'en remettre au divin afin de réussir ma vie, en espérant que mes prières seront entendues.  Terrifiant, n'est-ce pas, cette interdépendance ?

    Pour l'esprit, ces considérations n'ont plus aucun sens. Vous n'êtes plus assujetti au bon vouloir d'autrui, mais vous communiquez de façon quantique,  avec tous les esprits de l'univers. Demande et tu recevras ! Cette interconnexion est toujours juste : l'esprit qui vient à votre rencontre au-delà de l'espace et du temps, a aussi besoin de vous : le rôle humain qu'il jouera afin de vous complaire et de structurer VOTRE création, comblera également la sienne, d'une manière ou d'une autre.

    Développons ce nouveau potentiel : les esprits sont interconnectés. Selon d'anciens principes spirituels, je ne peux changer l'autre pour l'aider, la loi concernant le libre arbitre m'interdisant une telle action. Mais aujourd'hui, votre demande n'est pas de changer l'autre pour son bien, mais pour le vôtre....voyez-vous le colossal paradoxe ? La fréquence inouïe de ce nouveau schéma énergétique ? Là où la religion évoquait un incommensurable égoïsme, l'esprit pragmatique et en totale harmonie avec les lois cosmique, sait qu'il a tout pouvoir sur lui-même et donc sur TOUT. Instituez dès maintenant cette nouvelle conscience du SOI qui englobe tous les autres ! Chaque esprit n'est qu'amour pour lui-même et donc pour autrui. Chaque esprit, s'aimant d'un amour absolu, ne peux que répondre à une demande de création émise au sein de cette fraternité des esprits.

    Plus rien ni personne ne vous empêche de ciseler le monde extérieur en fonction de votre cœur. Vous êtes tout-puissant, vous structurez les atomes selon vos souhaits. Ceux qui vous entourent sont  matière et énergie, ils sont une unité malléable, répondant instinctivement à vos désirs. Vous avez enfin fusionné ce qui est dehors avec ce qui est dedans !

    Votre conjoint, vos parents, vos enfants, vos amis et relations sont un magma cosmique que vous pouvez désormais interpréter à votre guise, car RIEN n'échappe à la création de l'esprit. Tout est désormais possible, un nouvel apprentissage s'ouvre à vous. Vous n'avez  aucun pouvoir sur l'autre, l'enjeu n'est pas là. N'oubliez jamais que vous êtes le TOUT, et c'est bien là que s'exerce votre force de création : pas sur eux, pas sur vous mais sur le TOUT. A partir de cette fréquence, vous avez tout pouvoir sur vous....et sur eux !

    Changer l'autre dans MON monde est un fait quantique incontournable, un constat...d'un point de vue quantique, il ne peut en être autrement...il faut que l'interface humaine ait acquis beaucoup de simplicité et d'humilité pour valider cette vérité...

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2016

    "L'autre" est mon monde extérieur...et dans ma dimension originelle, je suis naturellement le créateur de mon monde extérieur...et donc des autres...mais ici, c'est bien MOI qui m'exprime en tant que cellule originelle à travers l'une de mes humanités nommée "Mesnet"...

     

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,