• Conclusion : de la dimension humaine à ma condition humaine

    Conclucion : de la dimension humaine à ma condition humaine

    Conclusion : de la dimension humaine à ma condition humaine

    Dans le processus détaillé de ces deux articles JE suis le bloqueur d'unité et une seule ligne temporelle, j'ai vraiment perçu avec acuité comment ma dimension humaine était séparée de "MOI en tant que cellule originelle"...

    La transition importante ici, c'est que je quitte ma forme multidimensionnelle (cette capacité étant plus liée à l'esprit) pour incarner ma condition humaine...ce n'est pas la même fréquence, "vérifiez" :)

    J'ai humanisé ma divinité...j'en parlais déjà ici, de façon plus abstraite...et l'apothéose de cette étape, c'est qu'au sein de ma condition humaine véritable et complète, celle qui fusionne ma chair et "mon cosmos", "moi et MOI" et bien j'accède au libre arbitre, à tous les choix conscients possibles et imaginables à partir d'une seule ligne de temps !

    Je débute cette expérience depuis quelques jours seulement, d'un pas encore hésitant...cette capacité à me saisir d'une seule ligne de personnalité dimensionnelle me demande pour l'instant beaucoup d'énergie. De plus, je ne "tiens" pas cette corde temporelle très longtemps car si je sors de l'espace de neutralité indispensable au processus, l'unidimensionnalité m'échappe instantanément...c'est donc en même temps évident...et compliqué à incarner. Tout ce qui a été engrangé (ou programmé) ces 10 dernières années est le socle de ce "trait" de lumière sur lequel je dois me mouvoir sans dévier de mon axe...c'est un alignement perpétuel "en devenir", mais qui reste pour le moment très aléatoire...

    Il faut en même temps ne rien vouloir, ne rien désirer, et pourtant imposer un choix d'existence ! Quel paradoxe encore une fois :) Cela demande d'être plus que jamais ancré dans sa condition humaine et en même temps, être totalement en dehors. Auparavant, j'étais soit un peu trop inhumaine, soit un peu trop humaine...il existait un mouvement, une sorte de "balancement" entre ces deux espaces de vie...ces derniers se chevauchaient, se succédaient et même parfois s'entremêlaient...mais ici, ils fusionnent...une exacte parité entre moi et MOI...un équilibre parfait dans l'ordre de ma création/non création...

    Lorsque j'essaie de tenir cette ligne infime de réalité, elle s'effondre aussitôt...c'est donc un moment fluctuant entre ce que j'étais, ce que je suis et ce que je vais devenir...toutes mes personnalités passées, présentes et futures vivent cette conjonction improbable...c'est dire si je me sens un peu "ailleurs" en ce moment et même fragile, même si le "monde extérieur" ne le perçoit aucunement :)

    Pour donner une image, je dirais que l'ancienne personnalité était entre les mains de "MOI l'originel" et que "ce dernier" avait décidé pour "moi" que je vivrais l'ère de la séparation, de la douleur puis de l'éveil...l'accession à la maîtrise était comme un logiciel me permettant de vivre cet espace "difficile" à partir de la paix et de l'intelligence...mais quand même, je n'avais pas le pouvoir, je n'avais pas la main sur le processus...

    Alors que désormais, au sein de ce que je nomme "ma condition humaine", pour la première fois, je suis un véritable être humain, mais libre, autonome, possédant son propre libre arbitre...c'est parfois intimidant...je suis seule aux commandes de mon destin quantique, de ma création....ma toute-puissance était donc dans ma condition humaine bien plus que dans ma dimension humaine...

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    juillet 2020

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , , ,