• Aérophagie quantique

    Aérophagie quantique

    Aérophagie quantique

    Je développe actuellement ce que je nomme une respiration torique. Depuis ma programmation coronale, je respire "moins" avec les poumons qu'avec mes cellules : c'est MON corps cosmique dans sont entier qui respire, avant mon corps physique.

    L'eau et l'air sont donc en cours de transmutation en MOI. L'eau est produite en abondance à travers la salive (ou nectar sacré), gérant à son tour un "excédent" d'air, cette étape donnant lieu à de "l'aérophagie quantique" : le terme « aérophagie » signifie en grec « manger de l’air ».

    Ma mutation physique en cours génère donc des passages ou le "trop" doit s'équilibrer avec le "pas assez". Tous les flux (ou coutants) doivent être réagencés "dedans" et "dehors" : ils sont d'abord dépollués en MOI (cosmos), puis en moi (atomes).

    Dépolluer = les programmes dimensionnels sont nettoyés, vidés des anciennes données limitantes

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , ,