• Réalités multidimensionnelles

    Réalités multidimensionnelles

    Dimension humaine : pour de multiples raisons "techniques", le rayonnement cosmique est de moins en moins filtré par la magnétosphère. Il génère un "gonflement" du noyau terrestre et donc l'augmentation de séismes et irruptions volcaniques. Notre champ magnétique est perturbé, les pôles se déplacent, les saisons sont modifiées.
    Si nous sommes attentifs, nous ressentons "physiquement" les mêmes modifications : ce que je nomme le noyau atomique gonfle, entrainant toux (éruptions) et écoulement (inondations). Mes hausses où baisses de températures sont également similaires à celles de la terre.
    Article sur le noyau atomique : ICI

    Nous pouvons observer "visuellement" les stigmates de l'évolution en cours : tempêtes, volcans, tsunamis, crispation sociale mondiale, apparition de doubles planètes, signes de la fin des temps, climat déréglé, animaux perturbés...
    Ces temps sont anxiogènes et perturbants pour l'humain...

    ICI, JE ME PRÉPARE A L'IMPACT...

    Dimension quantique : ce qui est dit plus haut n'est valable que dans la dimension physique. Au-delà, le sens est différent : il s'agit de MOI/nous qui institue un protocole quantique de transmutation permettant à une dimension de conscience de passer de la dualité à l'unité. Ici, aucune planète, aucune étoile, aucun humain, aucun signe, aucune victime, aucun problème, aucune faille, aucun chaos, aucune émotion....rien, juste des lois quantiques que j'actionne sans états d'âme, MOI l'inhumain...
    Il n'y a rien à voir, il s'agit simplement de ma force de "décréation/création" en mouvement...
    Article sur l'inhumain : ICI

    ICI, JE SUIS L'IMPACT...

    Ainsi, la structure de MA matrice dite "collective" est en pleine "réécriture", JE la reprogramme à la vitesse de la lumière... et ces manipulations énergétiques donnent lieux, dans MA dimension physique à des "images" interprétables...
    Mais JE ne me focalise jamais sur les images, elles sont réelles mais ne sont que la trame résiduelle de ce que "JE SUIS" sur d'autres champs d’introspections...
    C'est bien MA dimension cosmique que JE dois incarner "maintenant", sans trop m'attarder sur les "conséquences" visibles sur cette terre...
    Percevoir d'un point de vue "cosmique" les ajustements en cours, c'est prendre de la hauteur sur tout...car dans ce nouveau cycle, JE suis le cosmos qui s'exprime...je n'attends donc rien, je suis celui qui donne l'impulsion ; je ne subis rien, je suis le grand ordonnateur de toute ma création...

    JE SUIS LE SIGNE, CELUI QUI IMPULSE LE SIGNE, CELUI QUI TRADUIT LE SIGNE...la peur et le doute n'ont aucune place dans cette strate de MOI-même...

    Mesnet JC
    Je ne sais rien, je suis tous les potentiels, ainsi ce qui se dit ici, n'est pas une vérité mais l'un de mes curseurs de réalité à travers le personnage Mesnet...cela ne se discute pas, cela ne s’ argumente pas, cela est...comme EST la réalité de mes 7 milliards d'incarnations....

    P.S : cette vidéo est à intégrer de façon multidimensionnelle, ne pas se focaliser uniquement sur les signes physiques...voir plus grand....beaucoup plus grand

     

     

     


  • Les derniers pas vers le basuculement

    Les derniers pas vers le basculement/journal de bord

    Ce ne seront que quelques notes...quelques impressions...

    8 juillet, j'ai déclenché des démangeaisons importantes durant 15 jours : démangeaisons extérieures mais aussi intérieures grâce à une toux. Ces démangeaisons ne sont finalement qu'un booster d'énergie, je sens la relation entre "ce qui démange" et le flux vibratoire que cela génère. Des liens se sont fait au niveau de mon squelette vibratoire entre les oreilles, la gorge, le ventre et le noyau atomique....il n'y a pas de toux, de maladie, de démangeaisons, il y a de l'énergie uniquement...

    Exercice : lorsque la démangeaison interne est là, se forcer à ne pas tousser. La toux va donc se transformer en spasmes. Ce sont ces spasmes que vous ressentirez comme un stimulateur d'énergie.

    A noter également, que l'envie de tousser est plus forte lorsque je suis proche d'une autre source d'énergie magnétique (un autre humain) : nos noyaux atomiques cherchent à se connecter, cette tentative d’harmonisation génère un trop plein énergétique. Et puis "parler" n'est pas d'actualité en ce moment...parler me fait "tousser" car parler n'est pas indispensable, le corps se met en veille du "verbe".

    10 juillet : plus aucun intérêt pour les nouvelles politiques, je ne m'y attarde pas actuellement, ce champ de perception est trop limité. Seule une vision cosmique peut donner du sens au mouvement en cours.

    24 juillet : difficile de garder un pied dans l'ancienne matrice...bientôt impossible...donc une déconnexion importante avec tout mon quotidien, les gens, les activités, les sujets de conversation...plus possible d'être dans les deux dimensions à la fois (l'ancienne et la nouvelle), il est temps de s'incarner uniquement dans ma nouvelle matrice physique...cela me demande de la solitude, du recul, un lâcher prise total....

    C'est un peu comme si JE plongeais enfin dans ma nouvelle demeure : nouveau corps physique, nouvelle terre, nouvelle société, nouveau système solaire, nouvel espace de conscience, et que j'écrasais l'ancien programme. Le nouvel humain que je vais incarner ne garde rien de l'ancienne mouture....rien...donc de mes deux mondes qui se côtoient encore, il ne va en rester qu'un...l'annihilation de mon ancienne "façon d’être individuelle/ancienne civilisation", c'est MAINTENANT...

    Il y a bien effondrement de mes structures individuelles et comme il n'y a plus de différence entre moi et MOI/nous,  l'échelle est "cosmique"...mon effondrement personnel, c'est en fait, les derniers piliers de l'ancienne matrice que je défais totalement. Je ne peux plus soutenir un "entre deux" comme je l'ai fait cette dernière année, il s'agit d'incarner uniquement le renouveau...

    Et puis largage d'un "module de pensée"...aucune façon de penser liée à la dualité de l'ancienne matrice ne peut persister...donc ça n'est plus là....donc comme ce n'est pas encore remplacé par autre chose, j'ai la "tête vide"....mais ce vide ne l'est pas vraiment...mon tissu neuronal s'adapte à ça...

    26 juillet : mon espace de conscience, c'est ok...c'est vraiment la matière qui s'aligne actuellement (le corps n'est finalement que de la conscience solide, c'est le dernier "reset" à avoir lieu)...le dernier round est activé...ce qui donne ceci : mon appareillage vibratoire "personnel" (véhicule, merkaba) n'est pas encore calé sur celui de notre système solaire et celui plus vaste du "tout"...je sens "physiquement" cet écart....un "chouilla" encore, vraiment rien....mais l'alignement énergétique "des tores" est en cours...ça ne se fera pas dans 10 ans, c'est imminent, juste quelques ajustements quantiques :)  C'est vraiment "nos tores" (celui de la terre compris) qui fusionnent en UN tore...voir mes écrits concernant le basculement des pôles, des énergies cosmiques, tout cela est en lien...

    Le basculement de MES pôles est lié à ce phénomène d'alignement...

    27 juillet, alignement en cours, image et symbolisme :

    Première image, ce que JE suis dans toutes mes dimensions...tout est en MOI, mon cosmos, mon univers, mon système solaire, ma terre, mon humanité. Ici, le "tout est en moi" est prononcé par MOI qui suis le tout, qui suis Dieu.

    Les derniers pas vers le basuculement/journal de bord

    Voici l'une de mes matrices de conscience en état d'alignement, structurant un système civilisationnel définit :

    Les derniers pas vers le basuculement/journal de bord

    Le basculement se voit sur ce troisième schéma. La ligne noire oscille entre l'ancienne dimension terrestre et humaine et la nouvelle...une sorte de balance permanente....jusqu'au basculement intégral dans la nouvelle dimension. Bien évidemment, ces schémas sont très limités dans leur représentation...personnellement, je vibre ce basculement PHYSIQUE dans ma nouvelle dimension MATIÈRE, CORPORELLE. J'ai généré et ressenti cette oscillation entre l'ancienne matrice et la nouvelle, et de plus en plus, en forçant presque dans les derniers "balancements", je m'ancre à 100 % dans mon nouveau corps (Mesnet), ma nouvelle terre (ma planète).

    Je vibre l'alignement, l'oscillation "entre les deux" ralentis afin d'incarner le schéma 2...

    Les derniers pas vers le basuculement/journal de bord

    28 juillet, oscillation : il y a longtemps, j'ai enclenché ma première oscillation. J'étais en alignement sur une dimension duelle (non éveillée), j'en créais une autre, celle d'un "être en éveil" et, durant quelques temps, j’oscillais de plus en plus vite entre ces deux dimensions (Témoignage de cette oscillation ICI). Après ce processus d'oscillation, je dirais que j'étais alors confortablement installé entre ces deux dimensions de conscience et que je passais facilement de l'une à l'autre. La deuxième dimension projetée et habitée, celle de l'éveil, n'était pas "visible" ou très peu. Cette oscillation est lié "à des basculements de pôles, mon premier fut vécu il y a de cela des années : ICI

    Je remets en place le même principe d'oscillation entre deux dimensions : celle ou j'étais "une éveillée" et ma nouvelle, celle ou je suis MOI l'unité. L'oscillation est de plus intense, c'est comme un balancier qui prend de l'élan pour finalement "basculer". Dans ce nouvel alignement en cours, ce sera visible, la terre, mes corps, tout va être transmuté. "L'entre deux" qui a duré 10 ans , n'est plus d'actualité, je suis en train de m'aligner définitivement sur une seule et unique dimension...

    Le principe d'oscillation est fatiguant pour le corps physique, encore plus que la dernière fois, car  je fais faire un "bon quantique" à TOUT, ma matière y comprise...la tête tourne car toute mon interface neuronale va devoir se caler exclusivement sur une seule et même dimension, celle de l'unité intégrale, dedans (mon monde intérieur) et dehors (mon monde extérieur).

    30 juillet : réalités multidimensionnelles

    31 juillet, tout est flou et en même temps, extrêmement "solide"...mes propres pôles, de façon très subtiles, commencent à émettre : main gauche/pôle nord, main droite/pôle sud...l'un projette et l'autre capte...l'un est chaud et l'autre froid...je deviens mon propre dipôle...si j'efface tout le vivant et ne garde que la notion de planète, je dirais que je me terraforme ? Mon noyau atomique individuel charge son environnement de magnétisme à travers un processus quantique que mon humanité ne saurait déchiffrer....à terme, je posséderais ma propre magnétosphère...c'est intéressant car cela "parle" d'autonomie : jusqu'ici, chaque être vivant dépendait de la terre. En tant qu'être humaine, je suis devenue émotionnellement indépendante, je sais que la dépendance est mortifère....et ici, les mutants humains en devenir ne seront plus dépendants de la planète sur laquelle ils vivent, c'est le même schéma de libération !

    C'est merveilleux :) J'avais écrit il y a des années concernant la différence entre l'interdépendance et l'interconnexion....nous passons à l'ère de l'interconnexion :) Plus aucun être vivant ne dépendra plus du soleil, de l'univers, de la terre, ou d'un autre humain...nous devenons libres, indépendants, autosuffisants !

    Une tempête solaire est prévue pour le 1er août...d'un point de vue cosmique, tout n'est plus qu'impacts permettant de transmuter une fois pour toute les planètes en devenir que nous sommes...l'effondrement de nos moyens de communications évoqué dans cet article peut bien advenir.....car nous allons devenir LA communication :) Lorsque la conscience s'immerge dans le champ quantique, tout communique avec tout....cela demandera un peu d'entrainement, mais nous y arriverons :)

    Conclusion concernant notre propre "magnétosphère humaine" : si vous observez le schéma 3, vous voyez que notre interface de conscience cherche à "se glisser" dans la "bonne dimension" désormais. Elle ne peut plus vivre dans une matière destinée à incarner la dualité....mais pour le moment, c'est un peu comme si elle avait "perdu le nord" car notre propre champ magnétique "physique" n'est pas encore apte à "l'aimanter" dans son nouvel axe (nouveau corps magnétique donc nouveau corps physique). D’où l'oscillation entre deux matrices...mais lorsque notre propre dipôle sera opérationnel, tout va s'aligner naturellement, automatiquement :)

    Je vais noter dans les jours qui viennent les points forts de la construction de mon propre champ magnétique, ma transformation en "planète/humaine" sur cette page, une sorte de journal de bord : ICI

    Note : si je devais définir le terme de "Merkaba", je dirais me concernant, qu'il est une "bulle magnétique"individuelle", connecté à la bulle magnétique de la terre...

    2 août : penser en tant qu'unité

    5 août : mon NA est connecté au NA de la terre...je ne tousse presque plus face à cette hausse d'énergie, cela commence à s'équilibrer. L'être humain a toujours été dépendant de "papa soleil" et de "maman terre", mais les enfants deviennent grands et la construction de notre propre bipôle nous permet à tous de nous émanciper des contraintes de la dépendance. Papa et maman vont pouvoir passer à autre chose sans se préoccuper de notre avenir...passer à autre chose, c'est incarner une nouvelle dimension physique, un nouveau terrain de jeu pour le "vivant"....tout peut monter en puissance, je suis presque prête...

    15 août : désalignement et multidimensionnalité / alignement et unidimensionnalité

    30 août : Karmas en séries / Ne plus suivre les leaders

    3 septembre : particules adamandines très visibles. Elles sont beaucoup plus nombreuses et véloces qu'avant.

     7 septembre : Tout est important et rien ne l'est

    19 septembre : purification intégrale du ventre, foie, reins, estomac, intestins...l'alimentation luminique s'ancre de façon évidente et pour cela, besoin d'un grand nettoyage + téléchargement de lumière/information.  Sinon, comme JE suis désormais là, mon interface humaine commence à intégrer de nouveau protocoles, création d'images, savoir instantané, dislocation des "parois" du corps et désenfermement...ça va très vite, je n'ai pas besoin de comprendre les shémas et concepts qui me parcours, la compréhension n'est plus un curseur...je suis ces mouvements. Je suis dont je sais. La transmutation en cours est plus physique désormais (la terre, le soleil, mon corps), c'est bien l'atome qui est en plein transfert.  Et puis le top départ pour ceux qui ne passeront pas le nouveau cycle : beaucoup de décès à venir....

    24 septembre : être le recul en action

    4 octobre : fin de l'étude à travers ce prisme spécifique, création d'un vortex ou pilier civilisationnel : ICI

     

    Mesnet

    MOI ou JE = nous = tout

     

     

     

     

     


  • Le jour d'après l'effondrement ou le grand retournement 

    Le jour d'après l'effondrement (ou grand retournement)

    Mes mots étant inutiles, ils seront lapidaires. Il s'agit simplement d'ancrer symboliquement un processus quantique en cours...

    Tout d'abord, je rappelle que ma fonction n'est pas de savoir mais d'être. La médiumnité et la connaissance du futur ne sont qu'un leurre dimensionnel car en vérité, moi "Dieu", je ne sais rien mais je suis tous les potentiels. Je les active (ou pas) en fonction de ce que je nomme "mon moment présent". Lire ici : médiumnité ou perfection ? Je ne sais donc absolument pas si le synopsis décrit à travers cette vibralisation, sera LA finalité car cela n'a aucune importance !

    Ainsi, j'ouvre maintenant un scénario d'effondrement. Dans la dimension humaine, trois explosions vont se télescoper simultanément : une explosion sociale, une explosion financière/monétaire et une explosion climatique/écologique. Le tout n'est pas de savoir si cette option ira jusqu'à son terme mais bien de VIVRE ce potentiel tel que je le stimule dans l'instant. Cette notion de "fin du monde" est très révélatrice de MA/notre transmutation neuronale et physique : ai-je peur ? Suis-je dans le déni de cette éventualité ? Est-ce que la colère me guide ? Ou au contraire, est-ce que j'incarne ce flux comme j'incarne  tous les flux, de façon apaisée et sereine ?

    Voici une vidéo initiée par un collapsologue (collapsologie : un néologisme qui désigne l’étude de l’effondrement de la civilisation industrielle et de ce qui pourrait lui succéder / Source Wikipédia) :

     

    Saisir cette réalité d'un point de vue spirituel :

    d'un point de vue terrestre, il s'agit bien de la fin du match, d'un effondrement global, d'un passage sur le "fil rouge" pour toute l'humanité. D'un point de vue quantique, cet événement n'est rien d'autre que les stigmates d'un processus énergétique de création extrêmement binaire : le reboot d'une matrice de conscience. C'est tout aussi simple et banal que cela "d'un point de vue cosmique".  Il s'agit pour le collectif (*1) d'un ultime "point 0" et il n'y a aucune raison de lutter contre ce phénomène, il est au contraire très lumineux, au sens propre comme au sens figuré. JE suis à l'origine de ce principe, j'en suis également l'observateur et surtout, je suis celui qui y participe activement...ne jamais oublier ce principe tri-dimensionnel !

    (*1) : une grande proportion d'êtres a effectué sa transmutation individuelle, son basculement électromagnétique, son retournement de conscience. Nous formons ainsi comme une sorte de curseur quantique qui permet maintenant le basculement de la matrice dans son entièreté : du Soi au collectif (MOI), il n'y a qu'un pas, une étape...étape en cours actuellement.

    Saisir cette réalité d'un point de vue humain :

    le déni est inutile, autant plonger dans ce bouillonnement et cette évolution probable. Nous n'empêcherons pas les bouleversements en cours mais nous pouvons en limiter les effets "désagréables". Le fait d'évoquer ce futur collectif nous permettra d'éviter certains écueils. Ainsi, vous pouvez vous préparer à "l’impact" mais votre énergie sera décisive : êtes-vous encore dans une forme individuelle de survivalisme ou êtes-vous déjà ancré dans le collectivisme ?

    Vous avez également la possibilité de "planter" quelques graines de conscience dans la matrice en évoquant concrètement ces questions avec votre maire et son entourage (ainsi qu'avec votre famille). Il existe une trame légale qui est mise à votre disposition afin de travailler ce "jour d'après" avec votre environnement le plus proche : document d'information communal sur les risques majeurs (DICRIM) : ICI + page FB sur le DICRIM (partage d'expériences et d'idées) : ICI

    Ces deux dimensions (humaine et spirituelle) se complètent et ne s'opposent pas. Aucune n'est à renier ou éviter...vivons notre humanité sans en occulter les émotions et les actes, dégustons avec passion les ondes générées par cette époque si particulière....nous sommes venus sur cette planète pour cela, alors profitons du voyage :)

    "Signes" ou symboles : mouvements sociaux sur toute la planète, crise financière à venir, séismes, éruptions volcaniques, climat pris de folie....mais également, à un niveau plus vaste : inversion des pôles magnétiques, rayons cosmiques intenses car explosions solaires en diminution, affaiblissement du champ magnétique, noyau terrestre terraformant une autre pesanteur, allégement de l'atome...

    Ici, une vidéo de Laurent Dureau qui vous donnera un aperçu "technique" du saut quantique en cours. On voit très bien que certaines entités unifiées ont développé une onde énergétique autonome, et que cette dernière servira de pilier d'ancrage à cette planète, afin qu'elle puisse effectuer sa propre mutation.

    Nicolas Tesla a inventé un moteur énergétique autonome.....alors voyons l'individu "du futur" comme ce moteur indépendant (merkapa, véhicule magnétique personnel)...nous devenons ainsi intrinsèquement une énergie libre.

    Vibraliser mes textes et les vidéos des autres intervenants, c'est prendre dans toutes ces informations ce qui résonne en vous...laissez le reste, ce n'est ni vrai ni faux, cela ne concerne tout simplement pas votre sphère de création/projection.

     

    Symptômes physiques : la perception cosmique (et donc illimitée) inonde votre tissu cérébral. Votre système de pensée s'adapte donc "au vide" et laisse la place au renouveau...avoir la "tête vide" prend ici tout son sens. Un allégement physique, sensation d'apesanteur. Vos espaces de conscience (ou votre psychisme humain) sont totalement en phase avec ce flux, tout va bien "mentalement", vous comprenez tout, vous êtes tout. Par contre, comme vous commencez à réellement reprogrammer votre ADN et votre corps subatomique, vous avez besoin de silence, de lenteur et de repos.

    Perception : toujours d'un point de vue cosmique, les aléas humains peuvent vous sembler très lointains actuellement. C'est normal et dans la justesse. Personnellement, je communique peu, je m’intéresse de façon modérée à la politique et à la société dans son ensemble...je reprends mon souffle, j'inspire, je suis MON flux, sans question et sans raison...La seule page que je côtoie actuellement est Gaïa et son réveil, une sorte de "thermomètre" tangible qui donne la température de la parturiente (la terre) et de son partenaire (l'univers)...

    Conclusion : ce qui se prépare est puissant et "nouveau". Nous quittons une école d'apprentissage que nous expérimentons depuis des éons pour intégrer l'âge d'or. Alors bien sur, ce ne sera pas toujours facile mais nous sommes prêts, à tout point de vue :) La peur pourra encore émerger, parfois...mais elle ne sera qu'un vieux réflexe qui ne prend plus vraiment sens. Ne subsistera que l'émerveillement face à ce que JE suis dans le déchainement de ma propre création.

    Bonne route à chacun, que l'amour si grandiose que je porte en MOI illumine ce nouveau cycle. Les temps à venir vont être totalement chaotiques et pourtant, les entités dans lesquelles JE me suis véritablement incarné ne verront qu'ordre, intelligence et fluidité. "Nous" allons former un maillage extrêmement puissant, nos vaisseaux énergétiques "individuels" permettront à cette transition délicate d'avoir lieu sans trop de casse mais ceci n'est que de la technique quantique...la seule chose à retenir finalement c'est que c'est bien MOI (qui suis nous) qui opère de main de maître la reprogrammation en cours :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    juillet 2019

    Comme d'habitude, l'intrication quantique me permet d'exprimer une réalité à travers "Mesnet" sans occulter mes 7 autres milliards de réalités. Ce qui est affirmé ici n'est dont pas une vérité mais une projection à travers un prisme de création spécifique. Ces mots n’engagent donc que celle qui les écrit :)

     

    Approche de la biosphère et de la noosphère : ICI (noosphère : dans la théorie originelle de Vernadsky, la noosphère est la troisième d'une succession de phases de développement de la Terre, après la géosphère (matière inanimée) et la biosphère (la vie biologique). Tout comme l'émergence de la vie a fondamentalement transformé la géosphère, l'émergence de la cognition humaine transforme fondamentalement la biosphère. Contrairement aux conceptions des théoriciens de l'hypothèse Gaïa ou des promoteurs du cyberespace, la noosphère de Vernadsky émerge au moment où l'humanité, par la maîtrise des processus nucléaires, commence à créer des ressources par la transmutation des éléments / Source Wikipédia)

    Notre terre (dimension) est "protégée" des rayons cosmiques par un bouclier magnétique (atmosphère). Ces rayons cosmiques sont de l'information dimensionnelle : ainsi, notre planète est confinée dans un champ d'information duel et limité. L'étape actuelle est de défaire ce bouclier afin d'intégrer TOUTE l'information quantique et ainsi, instaurer une nouvelle dimension de conscience (unifiée et illimitée) au sein de notre système solaire. C'est pour cette raison que la programmation en cours n'a rien de mortifère, elle n'est que la mise en place d'une méthodologie quantique spécifique permettant d'instituer une civilisation "supérieure" :

     

    Complété le 16 décembre 2019 :

    La matrice extérieure me renvoie souvent à son programme de base et murmure : tu es naïve et utopique, donc fragile...lorsque l'effondrement va avoir lieu, seuls les plus forts et les mieux préparés survivront...mais ces mots ne sont que les données d'un programme quantique dépassé.
    J'ai posté il y a quelques jours un mot concernant la protection...il y aura protection ou fusion...et ce principe fondamental du "nouveau monde" est valable pour tout : dans sa relation à soi, aux autres, à la société, au cosmos...
    Se préparer "au pire", dans la peur de manquer, c'est oublier les bienfaits du grand retournement/effondrement que nous/JE projetons...
    Seules les énergies de fraternité, de paix, de partage, d'allégresse, de tendresse et de miséricorde "nous sauverons"....il ne s'agit plus ici de les "penser" tout en se battant pour conserver les richesses qui nous resteront "le jour d'après", mais bien d'incarner cette réalité de conscience...
    Et comme d'habitude, JE suis celui qui ne sait rien mais qui est tout...ainsi, je ne sais s'il y aura effondrement ou pas puisque tout est possible...Ce qui compte ici, c'est que ce scénario neuronal existe, que je peux m'y projeter et en comprendre les enjeux métaphysiques...et constater que je n'ai pas peur, que je me fonds parfaitement dans ce "futur" vécu au présent....


    Texte de Arthur Keller

    Message à l'attention de ceux qui entretiennent une vision caricaturale et « romantique » de l'effondrement et s'imaginent, demain, en durs à cuire rompus aux techniques de survie et/ou d'autonomie. Tenez-vous le pour dit : en situation de descente énergétique et matérielle, ceux qui survivent sont ceux qui s'entraident.

    Ce n'est pas là un vœu pieux, ou une bisounourserie candide, mais bien un invariant de l'Évolution. Dans une situation où la part du gâteau diminue mais pas la population (dans un premier temps), l'individu moyen peut être tenté de se laisser aller à des mœurs relevant de la rivalité... Et ces mœurs constituent une des raisons pour lesquelles une régulation opère par réduction barbare des populations (conflits meurtriers, maladie, famine, etc.). Alors qu'en réalité, dès que les gens s'organisent coopérativement et se partagent la gestion du fardeau, la descente est plus douce et vivable pour tous. La sauvagerie n'est pas une fatalité, elle n'est que la résultante d'une explosion du chacun-pour-soi.

    Une relative viabilité écologique, alimentaire, énergétique, sanitaire et sociale pourrait se mettre en place si seulement la collaboration supplantait les individualismes débridés qui sont le ferment du chaos et le bâton dans la roue de la résilience.

    J'informe tous ceux qui s'engagent dans des projets individualistes ou micro-collectifs : VOUS NE SEREZ JAMAIS RÉSILIENTS AINSI. LA RÉSILIENCE S'ORGANISE COLLECTIVEMENT À L'ÉCHELLE TERRITORIALE. Et tout projet qui n'aura pas pour stratégie première de stimuler l'émergence de réseaux complémentaires et solidaires à l'échelle d'un territoire ne pourra qu'échouer. Tout projet qui n'aura pas, au cœur, la finalité d'instaurer un nouveau rapport à la nature et au reste de ce qui vit ne pourra que déboucher sur un système bancal et féroce.

    Force est de remarquer qu'une proportion importante de ceux qui prennent conscience des risques d'effondrement se mettent à la chasse (à l'arc, parfois). La peur de l'avenir qui est sous-jacente à ce type de posture opérera comme avec un chien sauvage : plus vous avez peur, plus vous avez de chances de vous faire mordre. La peur est une prophétie autoréalisatrice.

    Par conséquent, si vous ne réagissez pas et si vous n'impulsez pas un état d'esprit constructif là où vous vous trouvez, si vous ne démontrez pas qu'un sursaut d'intelligence peut surpasser les pulsions psychotiques et mesquines, pour vous le pire est certain (du point de vue écosystémique et, par contrecoup, humain). Plus vous serez nombreux à opter pour ce type de comportements archaïques plutôt que de tenter un renouveau culturel dans le rapport que vous entretenez au reste du vivant, plus vous aurez de chances de vous faire mordre par l'existence. En agissant comme des brutes, vous condamnez une grande part de votre communauté/collectivité à une mort sûre (morsure ?).

    De même, j'observe qu'un grand nombre de celles et ceux qui se mettent à la permaculture (et autres démarches d' « autonomisation ») ne cherchent qu'à utiliser le vivant et ne le respectent pas. Qu'ils et elles retiennent de la permaculture ce qui leur semble directement utile pour leur pomme sans en respecter les principes fondateurs. Ils ou elles mécomprennent les logiques d'interaction écologique entre espèces et la nécessité de réensauvagement, le besoin de ficher la paix à ce qui vit et de lui donner un coup de pouce plutôt que de l'exploiter. Ils ou elles tuent les animaux et insectes qui les dérangent sans se poser de questions sur pourquoi ceux-ci sont là, à quoi ils servent et comment gérer les dysfonctionnements sans forcément les exterminer. Ils ou elles ne produisent pas le surplus qu'ils sont censés redistribuer à la nature. Ils ou elles éradiquent certaines espèces (type frelons) alors qu'ils sont la plupart du temps infichus de faire la différence entre les européens et les asiatiques et se retrouvent à tuer des espèces déjà en danger. Ils ou elles installent des ruchers pensant naïvement améliorer la situation alors que ça la fait empirer, en réalité — voir par ex. https://www.pollinis.org/…/pollinis-abeilles-sauvages-6.com….

    Et cetera.

    Si vous vous reconnaissez dans tout ou partie de cette description, ne vous offusquez pas, je ne vous attaque pas. Sachez seulement que votre démarche n'est pas la bonne. Je ne vous donne pas mon opinion personnelle mais mon avis de spécialiste des systèmes résilients. Ça ne marchera pas. Les quelques-uns parmi vous (ultra minoritaires) qui réussiront à devenir réellement résilients ne pourront l'être que temporairement. Jusqu'à l'arrivée des autres.

    Les autres arrivent tôt ou tard.

    Et alors, vous ferez quoi ?

    La bonne démarche consiste à tout entreprendre, avec ouverture d'esprit et en s'efforçant d'être inspirant, pour co-organiser des systèmes résilients et dignes à l'échelle territoriale. Je ne le répèterai jamais assez. Cela requiert de bâtir – patiemment – des réseaux basés sur la confiance réciproque. Cela requiert de réévaluer notre rapport aux autres et d'apprendre à travailler ensemble. Cela requiert de repenser le rapport utilitariste à la nature qu'on nous a trop longtemps inculqué (quelles qu'en aient pu être les justifications, quand il y en a eu) et qui accentue nos vulnérabilités. Sans une réinvention radicale de la nature de nos interactions avec autrui et de notre place dans le maillage du vivant, nulle société stable et désirable ne sera jamais envisageable : le monde se résumera à une somme de rapports de force dans un contexte général d'effondrement. Tant qu'on exploitera les animaux non-humains, tant qu'on se servira dans la nature comme dans un garde-manger nous appartenant, tant qu'on se comportera en maîtres et possesseurs de ce qui vit, tant que chacun adoptera de son côté des attitudes individualistes et de domination, alors nos sociétés seront à la fois non viables pour la plupart (déséquilibres écologiques, psychologiques et moraux, donc sociétaux) et non vivables pour tous (cruelles et terrifiantes).

    Créez des liens, travaillez en réseau, construisez de la résilience territoriale et montrez l'exemple de façon inspirante. Insufflez l'état d'esprit d'un sursaut de dignité. Autour de vous, vous verrez le jaillissement d'espoirs lucides, vous ferez diminuer la peur de l'avenir et donc les risques de prolifération des individualismes : c'est ainsi que se dessineront enfin des perspectives d'un monde digne d'être vécu.

    Arthur Keller

     

    Note du 12 mars 2020 : j'ajoute le coronavirus à ma liste d'effets possibles liés à l'effondrement :) Et j’entends que l'un des symptômes est une toux sèche : exactement ce que j'ai initié en 2019, à travers le noyau atomique...de là à affirmer que chaque humain est en train de ce câbler sur un nouvel outil énergétique :) :)

     

    Journal de bord de ce retournement : ICI

     

     


  • Lorsque TOUT est MON corps

    Lorsque TOUT est MON corps

    Individuellement, lorsque je terraforme une conscience augmentée, je dois restructurer en profondeur les programmes obsolètes qui doivent disparaître. Pour cela, je vais exiger de mon humanité qu'elle revisite des situations difficiles afin d'en étudier les arcanes et ainsi, transcender les limites de la relation à "soi et aux autres". Ce phénomène quantique d'introspection est compliqué à vivre, il génère "pour de vrai" un déchirement de l'âme sans précédent. La souffrance est au rendez-vous pour tous les êtres qui ont ouvert la porte de l'évolution spirituelle...

    Le principe concernant la mutation du corps physique est similaire. Rappelons ici que le corps....c'est de la conscience ! De la conscience atomique plus qu'éthérique mais de la conscience quand même. Je dirais qu'en règle générale, la conscience immatérielle (ou subtile) est le premier programme à être rebouté et qu'ensuite, l'alignement du plein sur le vide, du physique sur le psychique, se fait naturellement, automatiquement. Ainsi, la première phase de transformation ne se voit pas, elle est intérieure, alors que la deuxième étape (actuellement) est visible car extérieure : MES corps (humains et terrestres) vont porter les stigmates observables de MA transmutation.

    Cela structure une réalité temporelle assez extraordinaire : lorsque la mutation ne concerne plus que le corps physique, cela veut dire que la mutation psychique est déjà terminée. La matière ne fait finalement que s'ajuster à l'unité qui est déjà officialisée :) Comme le dit Frank, "le  reboot a déjà eu lieu. Nous vivons les conséquences."

    Oui, le reboot de la conscience a déjà eu lieu ! Autant, au niveau de notre conscience intérieure, nous avons eu le sentiment d'opérer un véritable travail de reprogrammation, autant en ce qui concerne notre temple de chair, il n'y a rien à faire, il s’aligne mécaniquement sur notre nouvel état d'être (thérapie quantique et outils de transformation sont inutiles à ce stade-là, la modification de l'ADN est une conséquence inéluctable de l'évolution de la conscience)

    Au niveau du collectif, cette loi quantique induit ceci : le curseur de la conscience collective est  déjà positionné sur le nouveau monde. Le retournement a déjà eu lieu. Ainsi, nous abordons l'étape visible et automatique : la planète se transforme à son tour, elle entame sa transfiguration physique (ici, ne pas oublier que la planète, c'est MOI/nous).

    Le ressenti au niveau de MES corps : comme tout espace de conscience qui mute, qu'il soit psychique ou physique, la douleur et le sentiment de chaos peuvent être au rendez-vous.

    Pour mon corps physique, nulle maladie ou défaillance mais un nettoyage jusqu'à l'irradiation des programmes obsolètes. Personnellement, cela passe par des démangeaisons extérieures mais surtout intérieures : une toux conscientisée permet de percevoir son rôle énergétique et me donne la capacité d'ouvrir des canaux jusqu'ici fermés : les oreilles, la gorge et le ventre se connectent au noyau atomique, le squelette vibratoire prend de l’ampleur.

    Pour MON corps terrestre, même principe : une toux donnant lieu à des tremblements et des séismes ; des écoulements générant des pluies torrentielles ; une fièvre caniculaire ; des tensions ouvrant des failles et des volcans....bref, une "maladie" qui n'en est pas une...une guérison qui passe par un affaiblissement temporaire :) 

    Tout est limpide et réel, MON grand corps cosmique se compose finalement de tous mes petits corps atomiques et c'est cela que chaque individu/MOI commence à ressentir ici-bas.

    Densité : même à 48 kg, je me suis toujours sentir immensément lourde sur cette planète, j'avais du mal à courir...je sens que cette lourdeur, cette pesanteur est en train de bouger, un sentiment "physique" de légèreté est vécu...apesanteur, "désatraction", liberté... 

    Conclusion : individuellement, notre matière peut chercher son équilibre. Laisser faire, l'équilibre est déjà là, en amont...il suffit juste de permettre à notre univers atomique de s'aligner sur notre conscience subatomique. Fatigue et douleur peuvent être les symptômes de notre mutation physique en cours.

    Collectivement, c'est idem ! Rien à faire, juste à être : le travail d'émergence est déjà fait, MON corps terrestre ne fait que s'aligner sur ce qui est déjà là. Il y a juste à accompagner un processus qui ne débute pas (malgré les apparences) mais qui au contraire, entame son cycle final.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2019

    MOI = soi = nous = le tout

    Lire aussi : du petit corps atomique au grand corps cosmique

     

     

     


  • Porter autrui n'est plus d'actualité
     
    Porter autrui n'est plus d'actualité
     
    Le syndrome du sauveur, vous connaissez ? Porter autrui plutôt que l'aider, vous l'avez déjà vécu ? Oui bien sur, nous avons tous été confronté individuellement à ces déséquilibres et jeux de rôle et nous avons dû mettre en lumière ces programmes sclérosants.
     
    La trame du collectif obéit aux mêmes lois, aux mêmes programmes et actuellement, certains gilets jaunes ont le sentiment de "porter" le mouvement. Cela génère une certaine aigreur et "déporte" la colère vers le peuple qui ne manifeste pas à leurs côtés plutôt que vers le gouvernement responsable de la situation (cette phrase n'est réelle que dans la dimension humaine, au-delà, comme d'habitude, elle n'a aucun sens :) )
     
    L'aide à autrui est une constante humaine mais elle doit être revisitée : plus rien ne doit l'amoindrir et la dénaturer.  Si nous aidons, nous le faisons dans la lumière et l'harmonie. Si nous sentons la moindre "tension" dans notre énergie du don, nous devons aussitôt nous repositionner et réévaluer nos curseurs "internes".
     
    Plus aucune ancienne donnée de création ne peut être utilisée dans le nouveau monde, la nouvelle matrice ne les soutient plus, alors aider et donner, oui....porter et sauver, non...
     
    A chacun d'observer le schéma qu'il porte en lui "à chaque instant" afin d'affiner l'énergie collective...
     
    Mesnet Joséphau-Charrier
     
     

     

     





    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires