• Accouchement du soi

    Je comprends mieux aujourd'hui la joie vécue par les sages femmes : elles reçoivent le cadeau de la vie mais en dehors de l'espace de la douleur.

    Lorsque j'ai accouché de mon être en 2012, je ne peux pas dire que j'ai profité de ce moment : il ne fut que déchirement et peur....mais aujourd'hui, lorsque je perçois votre propre naissance, je ressens quelque chose de grandiose : je vois effectivement un ange éclore et laisser derrière lui son "placenta quantique", cette matrice qui faisait de lui un humain en souffrance.

    Dieu que c'est fort lorsque vous déclenchez les "douleurs de la délivrance" ! Que c'est beau ! Et lorsque doucement vous prenez l'enfant que vous êtes entre vos bras, avec une tendresse encore chancelante....aucun mot ne peut évoquer l'amour qui résonne alors en moi et autour de moi....

    Puisque beaucoup d'êtres se connectent à moi pour les aider à accoucher du créateur et donc d'eux-mêmes, je deviens une sorte de "péridurale quantique" qui atténue la souffrance de l'enfantement. Je vous remercie de votre confiance et surtout de me permettre d'être au première loge de cet avènement....

    Dans cette dimension, hommes et femmes accouchent du Soi de la même façon, à la force de l'âme....et cela illumine le cosmos. 

    Mesnet, une sage femme à vos côtés...

    Texte édité en 2016 et remanié en 2018 à travers cette vidéo

     

    L'accouchement du SOI

    Je comprends mieux aujourd'hui la joie vécue par les sages femmes : elles reçoivent le cadeau de la vie, mais en dehors de l'espace de la douleur. Lorsque j'ai accouché de mon être en 2012, je ne peux pas dire que j'ai profité de ce moment, il ne fut que déchirement et peur...Mais aujourd'hui, quand je perçois votre propre naissance, qui n'est finalement que la MIENNE, celle de L’UNITÉ répétée encore et encore, je ressens quelque chose de grandiose : je vois effectivement un ange éclore, et laisser derrière lui son "placenta quantique", cette matrice qui faisait de lui un humain en souffrance.  Dieu que c'est fort lorsque nous déclenchons les "douleurs de la délivrance" ! Dieu que c'est beau ! Et lorsque doucement nous prenons l'enfant que nous sommes dans nos bras, avec une tendresse encore chancelante, aucun mot ne peut évoquer l'amour qui résonne alors en nous et autour de nous. Lorsque je vous aide à accoucher du Créateur et donc de "nous même", de "nous tous", je deviens une sorte de péridurale quantique qui atténue la souffrance de votre/MON enfantement. Dans cette dimension, hommes et femmes accouchent du SOI de la même façon, à la force de l'âme...et cela illumine le Cosmos.

     

    Lire aussi : naissance et mutation

     

     


  • Mes fréquences

    Mes fréquences

    Mes spécificités       Mes spécificités       Mes spécificités        Mes spécificités       Mes spécificités            

    Mes spécificités      Mes spécificités         Mes spécificités       Mes fréquences        Mes fréquences

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

     

     

     


  • Je ne suis pas venue pour aider mais pour naître

    Je ne suis pas venue pour aider mais pour naître

    Je fus dans cet ancien monde, une "aidante", une "thérapeute" et cela est bon et bien. Mais ce n'était qu'une étape qui m'a permis de comprendre que je ne suis pas venue pour cela.

    Je me suis incarnée pour naître à MOI-même...et ici, lorsque c'est MOI qui verbalise cette réalité, le sens est précis et limpide : si je deviens MOI en ce cycle, "MOI" étant équivalent à "nous", JE change le monde..."j'aide le monde"...

    Pas d'ego "suffisant" dans cette évidence, pas de notion de "sauveur", d'élu, mais un constat quantique fort banal : lorsque JE n’implante totalement dans une interface humaine et que JE modifie donc la projection de "cette dernière", tout change "dehors" puisque tout est unifié "dedans"...

    Mon humanité est totalement en phase avec ce processus. Je n'ai plus qu'à m'occuper de MOI/moi, dans le silence, j'ai juste à plonger encore et encore dans MES capacités de transmutation. C'est très léger à vivre sous cet angle de l'absolu, car je n'ai plus à communiquer, plus à vouloir transformer le monde, plus à m’investir de la douleur "d'autrui"...je me concentre sur MOI uniquement, ma seule responsabilité est MA propre transfiguration, cette dernière imposant obligatoirement celle de mon univers extérieur...je passe ainsi du SOI égocentrique au MOI égocentré...

    L'univers quantique n'a qu'une loi : JE suis le centre de MON existence et JE projette au sein d'une matrice "collective/MOI" ce que je suis individuellement.

    C'est simple et tranquille même si au début de ce processus, le programme égotique cherche à miner ce principe : oser penser de cette façon, dans une dimension de séparation, est "mal" perçu car "on" vous accuse de vous considérer comme un  messie...donc cette perception du réel est impossible à verbaliser, elle est "honteuse" et sulfureuse...alors que finalement, JE suis la simplicité et l'humilité à travers un espace quantique qui ne reflète aucune "morale" mais de la pure technicité : lorsque JE m'incarne à travers Mesnet, en tant que cellule originelle, JE suis le cosmos en son entier et la matrice dite "collective" ne fait que ME refléter...je suis dimensionnellement, l'origine de MON monde, il en est ainsi...mais ce qui est prodigieux et miraculeux, c'est qu'à travers chaque entité globale, JE peux affirmer la même chose, grâce au principe d'intrication quantique ! JE suis le centre de l'univers à travers chacun d'entre-MOI ! Sept milliards de "Dieux", créateur de "leurs" propres sphères de réalité...

    Ici, il faut bien comprendre qu'en tant que "centre" de MA création, JE change obligatoirement autrui, puisque "autrui" n'est rien d'autre que MOI/nous ! Changer l'autre dans MON monde est un fait incontournable, un constat...d'un point de vue quantique, il ne peut en être autrement...il faut que l'interface humaine ait  su acquérir beaucoup de simplicité et d'humilité pour valider cette vérité...

    Ainsi, je ne suis pas venue pour "aider", mais pour naître...je me consacre totalement à cette construction, chaque instant, nuit et jour...car JE sais qui JE suis et que lorsque JE suis...tout EST à MON image...il est vital d'incarner cette fréquence : ne plus "aider", diffuser, ne plus soutenir le concept d'un collectif séparé de MOI, sur lequel JE n'aurais aucun pouvoir...au contraire, JE dois graver dans MON interface neuronale que JE suis le changement...cette phrase "je suis le changement" apparaît partout dans MON programme spirituel mais elle n'est pas comprise, car l'ego en défend l'accès, il est comme un "bloqueur" qui inhibe l'individu/MOI...celui qui, dans la "masse", va se considérer comme le centre de SON univers, va être désigné comme un usurpateur car ce qui est alors capté est : "qu'il s'imagine être le centre DU monde", alors qu'il s'affirme simplement comme étant "le centre de SON monde"...

    Lorsque j'atteins cette sphère de création, JE n'argumente plus, JE n'explique plus, JE n'aide plus car JE sais que ce qui me répond n'est qu'une dimension de séparation que j'ai créé pour justement exprimer...la séparation ! Je file donc "seul" mon chemin (ou objectif de programmation) sans plus m'occuper du "bruit" généré par cette matrice, qui est exactement celle que JE voulais qu'elle soit...

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2018

    Lire aussi :

    Dissoudre l'autre en moi

    Dans ce cycle, je change l'autre

    L'humain centre

    Technicien quantique

    Dieu n'aide que lui-même

    Naissance métaphysique

    La fréquence du "montreur de chemin" n'est plus actualisé

    Ne plus enseigner mais être l'enseignement

    Dimension âmique

    Énergie messianique

    L'intrication quantique : "dans MES écrits, il n’existe pas de libre arbitre pour "vous", JE décide de tout car JE suis au cœur de MON expérience et de MON  monde…c’est le but de "ta/MA" propre évolution, devenir le cœur de ton/MON univers et déclarer ta/MA réalité….et ici, entre en jeu le phénomène d’intrication quantique, qui permet à 7 milliards de MOI de définir "leur" réalité comme étant l’unique...."

     

     

     

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires