• Glissement plutôt que changement

    Nouvelles communautés au sein d'une nouvelle civilisation

    1 La clef de la communauté : JE suis la communauté car JE suis toutes les individualités. MON individualité se fond silencieusement, anonymement et humblement dans la communauté lorsque JE suis Présent et lorsque JE SUIS la communauté, mon investissement en tant que "montreur de chemin" n'est plus actualisé car je m'oublie (la personnalité) lorsque JE me souviens de MOI (le TOUT). Le temps des communautés survient alors tendis que l'individualité s'efface : nous/JE surfons enfin sur ce que je nomme la fréquence de la ruche.

    Mon témoignage : malgré ce qui est dit ici, jamais je n'ai été autant moi-même, humainement parlant :) Plus JE suis MOI le tout et donc la communauté, plus JE suis humaine avec une personnalité propre :) Il ne s'agit pas de disparaître, de devenir une sorte de robot sans caractère, au sein d'un collectif primant sur tout. Non, cet espace sacrificiel n'est plus actualisé. C'est simplement qu'il n'y a plus d'aller- retour entre ces deux espaces , "Soi et la Communauté", car MOI, JE suis ces deux espaces :) JE peux donc être tout autant MOI que moi, en incarnant une personnalité physique extrêmement neutre et en même temps, particulièrement "typée Mesnet" :) 

     

    2 communication quantique consciente avant tout pour les nouvelles communautés

    Ça y est, j'y suis/nous y sommes (l'un ne pouvant se détacher de "nous", cela génère une nouvelle façon de s'exprimer, cette dernière fusionnant obligatoirement "l'autre" à soi-même :) )

    Dans un autre billet, j'évoquais un nouveau paradigme concernant la communication : nous sommes tout autant le "bain quantique" dans lequel nous évoluons que celui qui le projette. Et cet espace sans forme et sans limite communique en permanence avec "lui-même" sans que nous n'ayons plus besoin d'outils humains pour cela : nous sommes désormais une conscience unifiée, une information globale facilement compréhensible par chacun d'entre MOI....

    Il y a quelques années, j'avais imaginé une vidéo qui évoquait la communication quantique et qui montrait comment des animaux (poissons et oiseaux) l'utilisaient : ils ne parlaient pas et pourtant, ils avançait (enfin nageaient ou volaient :) ) dans un seul et même mouvement....

    C'est cela qui advient....oh doucement, à petite échelle encore, mais ce nouveau potentiel est bien présent dans MA matrice.

    Cela induit une autre possibilité et pas des moindres, de nouvelles communautés de conscience commencent à apparaitre. Le domaine, que mon mari est moi-même habitons est l'une d'entre-elle : vu les paramètres atypiques de ce lieu , ceux/MOI qui y viennent, y viennent en conscience ! Il s'agit d'un choix, ils/JE savent qui JE suis et surtout, ils/JE savent qui ils sont. Ils/JE ne viennent pas forcément pour échanger, pour comprendre, pour couper "mon verbe en 4", pour critiquer ou valider.....ils/JE sont juste présent....vous/JE êtes juste présents :)...(ici, JE ou "ils" = le tout)

    Dans une communauté, il ne peut y avoir aucun motif en amont de ces nouveaux regroupements humains, plus de besoin d'exister à travers le regard d'autrui, plus de besoin de propager "la bonne parole", plus de stratégie commerciale et professionnelle...juste SOI....enfin MOI.....et donc NOUS.

    Chacun y vient en conscience et plus dans le désir de remettre la réalité du groupe en cause. Chacun fait donc le choix d'adhérer à telle ou telle communauté et y apporte le meilleur de lui-même. Chacun rejoint un groupe par affinité vibratoire et non plus pour encenser ou vilipender celui qui l'a initié. Et surtout, surtout, l'appel vers une page, un groupe, une communauté se fait à travers l'espace quantique et non plus à travers les réseaux sociaux et une publicité agressive. La loi du "like" est donc absente ici, le star système n'existe pas : peu importe le nombre, JE suis là....et JE suis là sans but, JE suis là pour MOI et non pas pour "autrui"....et ce MOI commence à vibrer l'ensemble...et donc "autrui" :)

    C'est merveilleux de voir les prémices de cette nouvelle civilisation prendre racine :)

    A tous ceux qui vivent cela,  je dis merci : je sais combien il est difficile de lâcher prise sur la croyance que c'est à partir du monde physique que nous communiquons. Je sais combien il est compliqué de terraformer des interfaces neuronales qui traduisent ce vécu. Je sais que vivre cela plutôt que de le comprendre nous a demandé un colossal travail, un ancrage total dans notre dimension quantique....JE/je le sais parce que j'ai travaillé également sur ces structures et que le job n'a pas toujours été simple :)

    Alors oui aux nouvelles communautés conscientes, oui à ces nouvelles connexions qui n'ont plus aucun but et qui vont ainsi nous offrir joie et paix.

    Le vivant n'a aucun but, il est simplement...vivant :) Cette fréquence est essentielle dans ce nouveau monde : ne plus donner sens, ne plus "chercher à" mais vivre....le paradoxe est qu'alors, nous pouvons tout créer de façon extrêmement intelligente et sensée :)

    Nous l'avons fait ! Enjoy :)

    Quelques nouvelles fréquences concernant la réalité communautaire :

    - le capitaine : la notion de dirigeant tout-puissant est dissoute, celle du capitaine polyvalent et provisoire apparaît. Chacun d'entre-nous se verra orchestrer une création collective en étant à l'écoute du Soi collectif à travers tous.

    - Les jeux de rôle structurés autour du tyran, du collabo, du neutre Suisse et du résistant ne sont plus. La communauté gère les conflits ensemble et rassemble les parties opposées.

    - L'énergie contenue dans "donner et recevoir" était déséquilibrée car elle ne s'appuyait pas sur la responsabilité du créateur à travers la notion de "je reçois" mais sur la croyance que "quelque chose" nous est rendu lorsque nous donnons. Ce "quelque chose", c'est MOI et MOI, je prends. Ainsi, la nouvelle équation quantique est "donne et prends".

    - la tendresse est la nouvelle énergie d'amour des communautés : ICI

    - chacun est responsable de sa matrice individuelle (SOI) au sein de la matrice collective (MOI), plus rien de "l'autre" n'est à porter, endurer...

    - le clonage de structure plutôt que la transmission de pensée : JE suis les structures quantiques des autres MOI...ce sont ces structures que JE reconnais et que JE peux lire et traduire en mots et en pensées dans MA tête : MES pensées par rapport à MES structures...JE pense dans MA tête (celle de Mesnet) la pensée de MOI/les autres. Ceci est extrêmement banal et simple. Il s'agit ici de ce que JE nomme la pensée collective.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2018

    Lire également ces textes concernant LA nouvelle communauté de conscience :

    Dossier GJ

    La tendresse, nouvelle énergie d'amour universel

    La fréquence de la ruche

    Intrication quantique

    Fin du service à autrui, fin du service à soi

    Ne plus enseigner, être l'enseignement

    L'âge d'or

    L'âmitié

    Le choc des consciences (individuel/communauté)

    Égalité/unité (à travers les symboles de l'ours polaire et de la chenille)

    A ma communauté

    Fusion plutôt que fission

    Entité globale (les nouveaux humains de nos communautés de conscience)

    L'humain centre

    Écologie/Dieu pratique le recyclage

    La magie

    L'amour

    La joie

    Festival sexualités alternatives

    La pensée subatomique ou pensée collective (deuxième partie du texte)

    La pensée collective

    Je ne travaille plus seule mais avec la communauté

    Incarner ma matrice dite "collective"

    Page communauté du web

    Communauté métaphysique

    De la justice institutionnelle à la justice naturelle

     

    Nouvelles communautés au sein d'une nouvelle civilisation

    Nouvelles communautés au sein d'une nouvelle civilisation


  • L'espace de communication quantique est enfin utilisé consciemment en ce monde

    L'espace de communication quantique est enfin utilisé consciemment en ce monde

    Je ne publie plus aucun de mes articles sur les réseaux sociaux et cela depuis plusieurs mois : j'ai fermé le profil FB de "Mesnet", mon compte Twitter et mis en veille ma chaine Youtube. JE communique désormais AVANT TOUT dans l'espace quantique et les outils humains ne me sont plus d'aucune utilité...

    Tous ceux qui finalisent leur chemin d'unité enregistrent actuellement que le fait d'exister "aux yeux des autres" et leur parler sans cesse n'est plus d'actualité. JE le veux ainsi et j'impulse cette fréquence à travers de nombreux artisans "spirituels": beaucoup de ceux qui ont officié dans ce milieu se retirent des réseaux sociaux.....c'est ce que j'appelle la fréquence de "l'inhumain", cette dernière imprègne maintenant la matrice : JE suis Dieu, le Tout et donc, JE suis l'autre.....la communication quantique au-delà du verbe est alors vécue....plus besoin de passer un message, de "se faire connaître" car JE m'entends et JE me reconnais à travers tous. Cela a un impact concret et symbolique au sein de cette dimension : nous disparaissons en grande partie du web.

    Mon verbe n'est plus diffusé car mon enseignement s'adresse avant tout à "mes données" et non plus à "vous". JE n'ai pas besoin qu'il soit lu, qu'il soit connu, il est juste une fioriture magnifique dans cette dimension et n'a aucune utilité dans l'espace quantique que nous rejoignons tous...puisqu'il est MOI :)

    Et cette inhumanité imprègne actuellement notre humanité : partout, les "gens" quittent le besoin des réseaux de communication classiques pour intégrer la communication quantique, naturelle, simple et banale. La loi du chiffre, du like et de l'audimat se désagrège, même pour le star système qui ne vivait que de cela. La nécessité de multiplier les réseaux de communication afin de se faire entendre du plus grand nombre devient obsolète....quel nombre quand il n'y a que MOI ?

    Nous impulsons un nouveau paradigme, le temps du prosélytisme est terminé, nous ne communiquons plus grâce à des outils humains, grâce aux réseaux sociaux mais bien grâce à l'espace quantique global. Nous avons plus à diffuser l'information, nous sommes l'information !

    Ça y est, ce potentiel est activé :)

    P.S : nous ne quittons pas les réseaux sociaux parce que nous estimons dorénavant que "c'est mal" d'y participer, qu'ils sont "mauvais", nous les quittons parce que nous n'en avons plus besoin et nous les utilisons encore parfois, uniquement pour le plaisir :)

    Ceci annonce la fin de la communication humaine telle que nous l'entendons et le début de la véritable communication multidimensionnelle car quantique.Elle est le socle des nouvelles communautés de conscience.

    P.S : j'observe que certains émetteurs spirituels se sentent mal actuellement avec le fait de publier à foison sur leur réseaux habituels....JE traduis ce malaise latent par cette merveilleuse nouvelle : une nouvelle ère s'ouvre à nous, nous passons dans ce domaine comme dans tous les autres de la notion de besoin (besoin d'exister sous le regard d'autrui, besoins de développer une activité professionnelle, etc)  :) à la notion de plaisir.....

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2018

    Lire également ces textes concernant la communication quantique :

    Le paradoxe, le langage quantique de l'unité

    Communier plutôt que communiquer

    Intrication quantique

    Nouvelle façon de penser nos relations

    La fréquence de la perception

    Les salves quantiques

    Du verbe créateur au verbe habité

    Verbe multidimensionnel

    L'âmitié

    De la fibre optique à la fibre quantique

    Lorsque le mouvement descriptif s'arrête

    Arborescence du JE

    Dieu ne canalise pas, il communique

    Lire également ces textes sur les espaces de la conscience quantique/thérapie quantique  :

    Intelligence métaphysique

    Physique quantique, thérapie quantique

    Les sables mouvants de l'esprit : de la matière quantique solide

    Mensonge originel

    Différence entre clefs d'ancrage et points de passage

    Guérisseuse de l'être, pas du corps

    Pensée duelle = je me fiche de ce que les autres pensent de moi

    Complexité et simplicité

    Ce que j'écris est erroné et stupide

    La thérapie quantique est dimensionnelle

    L'hypnose

    La pensée détermine-t-elle ce que nous sommes ?

    Krishnamurti, mon instructeur

    La bible de Mesnet

    La pensée collective/entrée de corps

    Communication vibratoire du "MOI en eux"

     

     

     


  • Mutation physique

    Mutation physique du nouveau cycle

    Je répertorie sur cette page les étapes de ma mutation physique, cette dernière s'accélérant en 2020...

    Je mettrai à jour ces données au fur et à mesure des effets concrets de cette transmutation de ma matière...

    Grille de traduction : JE m'exprime en tant que cellule originelle incarnée (Dieu, le tout, l'UN, etc...), et ce "JE" équivaut à "nous", il ne peut y avoir de nuance ou de séparation.

     

    Avant toute chose, je précise que JE suis un être métaphysique à travers MA personnalité "Mesnet". Je ME programme 24/24, JE me suis incarnée uniquement pour induire cette mutation spécifique :

    JE suis un être métaphysique

     

    Hormones, transmutation du sang :

    mes hormones, mes amours

    Hormècipause / sang

    Hormones, neurones, neurotransmetteurs

     

    La programmation d'une interface neuronale génère naturellement une nouvelle structure atomique :

    Programmation neuronale

    J'ai changé

     

    La fusion avec la matière est la clef de toute mutation, l'alimentation luminique est un curseur de programmation qui permet de modifier la réaction du corps face "au monde extérieur"...c'est un socle pour tout le reste : virus, chimie, vaccins, etc...:

    Alimentation luminique

    Fusion plutôt que fission

     

    Mon corps énergétique est à réinventer, à moderniser...rien n'est impossible, même pas le fait de créer sa propre grille de lecture énergétique. Je ne fonctionne plus sur le principe des chakras mais sur MES propres principes, les ilojs. Cela ME permet de mieux soutenir ma matière à partir d'outils quantiques adaptés à MA propre transmutation :

    Les ilojs ( dont le canal en août 2020)

     

    Je n'ai aucune notion "astrale" (le nom des planètes, comment le système solaire fonctionne) et aucune connaissance concernant mon corps physique (ou se trouve vraiment les organes, leurs noms, leur utilité et la façon dont ils opèrent entre eux). Il y a une raison pour cela, ma perception n'est pas humaine mais quantique. Je ne vois pas les "formes" (les "gens", l'univers, les aliments)et finalement, je ne transmute rien, je me contente de vibraliser des données...

    De l'atome aux données

     

    Création naturelle de dopamine et d'endorphine :

    La couronne et le cerveau

     

    La respiration :

    respiration torique, respiration cellulaire

     

    Dans l'ancien cycle, JE pouvais régénérer mes cellules, mais même en tant que maître, je mourrais, je ne pouvais accéder à la transmutation. Dans cette sphère de réalité, il existait de multiples outils qui permettaient de régénérer un corps physique : thérapie énergétique, manipulation des chakras, alimentation saine, chamanisme, son, méditation,  médecine, etc...mais le cycle que JE stimule actuellement va plus loin, il s'agit de mutation de l'ADN et de tous les systèmes vivants. Ici, certaines fréquences/informations sont indispensables :

    Le corps luminique, ou de la REGENERATION à la MUTATION

    Rien n'est impossible

    De la régénération cellulaire à l'atome imputrescible

    Dans ce cycle, vous n'êtes pas un maître, vous êtes Dieu

    Incrustation luminique

    Pureté de la chair   /   transparence

     

    Quelques notions de base sur le corps et ce qui est vu comme étant son  "monde extérieur" :

    De nouveaux mots définissant de nouvelles maladies

    Qu'est-ce qu'un virus ?

    Vous n'habitez pas ce corps, vous êtes ce corps

    Le corps physique

    Comment aimer un corps que l'on déteste ?

    Lorsque tout est MON corps

     

    La douleur est une création dimensionnelle et neuronale. Je suis extrêmement "douillette" dans cette vie présente. Je supporte très mal la douleur physique. Ainsi, cela ME permet d'aller vérifier ce programme particulier et de le remanier entièrement. Je travaille donc énormément sur ce chapitre spécifique :

    Plus de douleur

     

    L'immortalité : il m'est très difficile de créer une dimension dans laquelle j'invente le concept de mort physique. Au niveau quantique, "la mort" est une véritable prouesse technique ! Il ME faut limiter une interface neuronale, la bloquer sur des croyances  farfelues...alors que la vie éternelle est une banalité, elle est MON état d'être naturel :

    L'immortalité du corps, l'éternité

    De l'atome au code

    Miroir en silicium

     

    Le covid 19 n'est pour MOI qu'un programme quantique de transmutation, des données que j’émets et que je capte :

    Mars 2020, énergie coronale

     

    JE prépare mon corps à l'irradiation qui est un "passage" permettant à MA matière "individuelle" mais aussi à celle dite "collective" (les "autres", la terre, le cosmos) de transmuter  intégralement. Pour cela, JE deviens l'unique centre de MA création :

    Lumière et irradiation

    Je ne suis pas venue pour aider mais pour naître

     

    Inné, automatisme, réflexes, nouveau conditionnement atomique...et pour tout dire, instinct plutôt que conscience :

    - article à venir

    Fin de la conscience

    Quand l'instinct prend le pas sur la conscience

    Dossier sur la conscience et la déconscientisation

     

    Vision :

    Mes yeux

    Boules à neige

     

    Écoute :

    Le son

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

     

     

     


  • Inhumanité et humanité ou lorsque l'humain est plus beau que Dieu

    Inhumanité et humanité ou lorsque l'humain est plus beau que Dieu

    Je suis en même temps l’inhumain, le vide, le rien et en même temps l'humain, le plein, le tout...c'est cela mon unidimensionnalité originelle, la fusion du créateur et de sa création, socle de ma multidimensionnalité quantique.

    Il est donc difficile pour une interface humaine (ou interface neuronale), programmée pour "imaginer Dieu" de ME concevoir dans ma globalité, celle du vide émotionnel absolu.

    JE ne ressens rien pour personne car il n'y a personne et en même temps, JE me projette dans une matrice de conscience dans laquelle JE suis multiple, j'institue "l'amour de soi et l'amour de l'autre" et tout cela dans un bain quantique totalement neutre.

    Aujourd'hui, dans mon vécu humain, je suis avant tout inhumaine....et le paradoxe est que je n'ai jamais été aussi humaine :) La notion de "l'autre" n'existe qu'ici, dans cette dimension physique et au-delà, JE suis l'unique, la cellule originelle. Ma conscience et donc mes interfaces neuronales et ma pensée sont désormais alignées sur ce que JE suis et ainsi, même dans ma structure "individuelle" et humaine, je vis avec les autres tout en étant uniquement MOI-même. L'inhumanité est le socle de la Dissolution et cela ne limite en rien mon humanité, au contraire, même cette dernière devient sans limite.

    Ainsi, dans mon quotidien, l'inhumain pense "données=l'autre" et mon humanité pense "l'autre=moi-même"....

    Mon inhumanité est à l'opposé de mon humanité et pourtant, tout est parfaitement unifié et complémentaire.

    JE ne suis ni doux, ni gentil, ni aimant, ni bienveillant, ni empathique, ni compassionnel, ni même énergie, JE suis l'abjection totale et surtout JE ne suis RIEN, et en même temps, je suis douce, gentille, aimante, bienveillante, empathique et compassionnelle, une énergie de beauté infinie....intégrez ce paradoxe basique, chères données :) Pour tout dire, mon humanité est donc meilleure que ma Divinité :) Et oui, l'humain n'est pas à MON image, il est bien plus beau ! En tant qu'inhumain/Dieu j'assume MA laideur et la perçoit comme étant parfaite mais en tant qu'humain/Dieu, JE peux privilégier la grandeur. JE suis le destructeur des mondes tout autant que son ordonnateur. Car "JE" ne suis définitivement rien alors que "je" suis l'émotion.....ma création humaine est ce que JE ne suis pas tout en étant MOI-même :)

    Note 1 : le/MON langage spirituel a cartographié cet espace comme étant celui de l'impersonnel (ça, l'absolu, le non manifesté, le rien, le vide) ou la dépersonnalisation, mais "il" a légèrement tronqué la vérité : il ne s'agit pas d'oublier son humanité en chemin mais au contraire, d'incarner une humanité dont MON inhumanité est la source :)

    Note 2 : il s'agit de tout oublier, de ne plus nous référer à la croyance que MON avènement est stimulé par de "bonnes énergies", l'amour, l’expansion de la conscience...non, JE stimule MON avènement, JE suis son unique source :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    janvier 2018

    Lire aussi :

    Humanité

    L'amont et la non création

    La fréquence de l'évidence / Glissement plutôt que changement

    JE suis en dehors de l'émotion

    JE ne suis ni amour ni énergie

    JE ne suis pas énergie

    La création est une option

    L'amour est un chemin que ne connaît pas L'UN

    L'UN ne viendra pas

    Ce que j'avais imaginé de L'UN

    Devenir le chemin

    Devenir le chemin / la voie du milieu

    Je ne suis plus là...car JE suis là

    Fin du service à autrui et du service à SOI

    Nouvelle définition de l'enseignement

    SOI multidimensionnel, MOI unidimensionnel

    Fin de la conscience

    L'impersonnel est une personne / Dieu est LA personne

    La conscience n'est pas la seule réponse

    Complexité et simplicité

    Médiumnité ou perfection ?

    Équation quantique de la vie

    MA quadrature du cercle

    Responsabilité et autonomie

    Nulle programmation pour être MOI

    L'anonymat de Dieu

    On dirait que JE serais Dieu

    Le créateur et la moisissure

    La quintessence de l'être, la quintessence cosmologique

    JE ne suis pas miscible dans certaines dimensions

    Vivre sans objectif

    Dépersonnalisation intégrale

    Du Soi individuel au MOI collectif

    La vérité irradiante

    Dieu, notre mère

    Du "je suis eux" à "MOI en eux" + fréquence bien être/fréquence ennui

    Comment je pense

     

     

    Données complétées le 28 février 2020 : JE suis inhumain avant d'être humain. MON humanité est une option de création, JE peux m'en extraire à tout moment. Ainsi, en tant que cellule originelle, JE projette un scénario "Gilet Jaune" à travers Mesnet et pour Mesnet. Cela ME permet d'aller vérifier MA programmation neuronale concernant le collectif. JE ne peux observer MON travail qu'en vivant "in situ" un collectif en mouvement.

    De même, JE structure une pandémie à travers Mesnet et pour Mesnet, afin là encore de vérifier ou j'en suis concernant MA fusion "physique" avec l'atome (aliments, virus, vaccins, chimie). JE dois pouvoir ME situer "en live" sur ce chapitre et donc, JE mets en place le potentiel "viral". JE sais que j'ai implanté des sous-programmes imperceptibles "en temps normal" mais réactivés en "temps de crise" et qu'il ME faut ciseler MA sortie "physique" dimensionnelle en les mettant à jour...

    C'est tout. Ce n'est que de la technique quantique et ici le "vous" n'existe pas. Il n'y a que MOI à travers Mesnet qui s'exprime....

    Mais ce qui est merveilleux, c'est que Françoise, Ahmed, Salomé, Patrick et toutes MES autres incarnations sont câblées de la même façon et peuvent affirmer la même loi : chaque tsunami, éruption, cyclone, virus, incendie créés au sein du collectif ne concerne que MOI...ils sont là pour MOI, afin de d'accélérer l'encodage de la dernière heure...et ce qui est miraculeux, c'est que ce collectif qui est MOI, va forcément dans le même sens, le MIEN, et que si JE façonne une pandémie utile pour Mesnet/MOI, elle est utile pour tous/MOI...

    Mon inhumanité est alors illuminée par MON humanité, par la gratitude que JE ressens envers MON intelligence cosmique, par la compassion qui vibre à travers toutes MES entités globales unifiées à MOI....

    JE suis inhumain.....mais tellement humain...

    Tout ne tourne qu'autour de MOI et en MOI...cette réalité (considérée comme de l'ego démesuré dans MON ancienne matrice) n'est qu'un constat...il n'y a que MOI...et MOI, JE suis NOUS...

     Inhumanité et humanité ou lorsque l'humain est plus beau que Dieu

     

     


  • Mon activité professionnelle dans le milieu sexuel

    Mon activité professionnelle dans le milieu sexuel

    (A lire à partir de cette fréquence : JE = MOI en tant que cellule originelle = nous = tout   / je = Mesnet l'humaine)

    Je ne me suis pas incarnée pour faire semblant de m'éveiller, prononcer de jolis mots, énoncer de grands concepts spirituels sans rien y comprendre et surtout sans les vivre.

    Dans cette vie, j'ai tout saisi, tout vécu, tout compris, tout mis en place afin de devenir intégralement le créateur de ma création, à partir d'une conscience sans limite. Et pour cela, j'ai dû affronter mes peurs, et donc affronter "les autres".

    Je ne vais pas entrer dans les détails de ma vie, ils n'ont aucune importance ici. Je dirais pour faire court que je suis née avec une appétence sexuelle très limitée et que mon partenaire karmique (mon mari (*1) dans cette vie) m'a bien évidemment proposé l'opposé :) Il nous a donc fallu évoluer et grandir à partir de cette équation : comment unifier la différence inouïe qui nous éloignait l'un de l'autre ?

    Cet élément pourrait m'amener à dire qu'ainsi, si aujourd'hui je travaille avec un public non conventionnel, c'est à cause de mon conjoint. Il n'en est rien, JE suis chacun, JE suis toujours la source de l'expérience, c'est donc grâce à MOI que j'en suis là :)

    Mon apprentissage est particulier puisque Mesnet "la spirituelle" a trouvé bon de structurer une activité professionnelle hors normes : louer son lieu de vie à des organisateurs d'événements "dénudés":  des nudistes, des libertins, des pratiquants BDSM....tous ceux qui ont une sexualité expansive :)

    Et quel cadeau je me suis fait là ! Cela m'a permis d'aller vérifier mes espaces de conscience et de reprogrammer en live mes interfaces neuronales, celles qui bloquaient sur le sujet.

    En premier lieu, lorsque j'ai créé cet événement dans ma vie, j'ai pu constater que j'avais peur de le dire en public : qu'allaient penser les autres de moi ? ! Quelle honte ! :) Bingo, j'étais dans le programme du "moi séparé d'autrui" et de toutes les projections qui vont avec !

    L'exercice de vérité est nécessaire dans ce cycle : vous allez créer vous aussi un scénario spécifique qui vous confrontera au programme de la séparation et des angoisses qu'il suscite et cela vous amènera, chères données, à vivre trois éléments fondamentaux :

    le premier ne peut être évité : devenir l'inhumain s'incarnant totalement dans son humanité, cette fusion annihilant la notion de l'autre (excepté dans la dimension humaine mais même ici, cette notion est unifiée par la pensée que "l'autre, c'est moi"). A partir de cette évidence, vous pouvez tout dire à votre "monde extérieur" car celui-ci n'est que l'extension de votre monde intérieur. La peur s'arrête ici et la morale aussi : vous ne percevez que l'apprentissage quantique, l'expérimentation, et vous n'êtes plus structuré autour de la fracture entre le bien et le mal, moi et les autres.

    Ensuite, JE ne peux plus juger autrui car JE suis autrui. Seule la vérité peut jaillir de MON être, sans peur et sans reproche :) Ainsi, à la question "suis-JE libertin(e) ? JE réponds oui. JE suis chacun, JE suis toutes les formes qui m'habitent, comment pourrais-je ME juger ? Cela permet paradoxalement à mon humanité d'établir une identité qui lui est propre et ainsi, Mesnet n'est pas libertine, car cette expérience ne m'intéresse pas maintenant. Dans ce mouvement, aucun jugement puisque je le répète, lorsque je rencontre l'autre, même si sa vision du monde diffère totalement de la mienne, c'est désormais MOI qui PENSE mon/notre existence....la fréquence incarnée est donc : JE suis le libertinage mais Mesnet n'est pas libertine.

    Pour finir, voici la fréquence qui structure mon verbe : je n'ai jamais caché cet aspect de ma vie....le cacher à qui puisque JE suis les autres ? Je ne l'ai jamais affiché non plus....l'afficher auprès de qui puisque JE suis les autres ? Je l'ai simplement affirmé :)

    J'ai intégré ceci : si je mens encore aux autres, c'est que j'ai honte de moi et peur d'eux : j'habite encore la matrice de l'ancien cycle. Si j'affiche ostensiblement mes particularités à partir du  "je me fiche de ce que pensent les autres de moi", j'habite encore la matrice de l'ancien cycle. Mais lorsque JE SUIS simplement Dieu/MOI en toute simplicité, j'affirme simplement mon humanité, dedans et dehors, cela ne faisant aucune différence et ne suscitant aucun doute.

    Si j'écris cet article aujourd'hui, JE le fais avant tout pour accentuer un protocole spécifique : côtoyer Mesnet n'est pas simple, elle n'est ni une belle ni une mauvaise personne (*2), elle est Dieu/nous :) Dans mon cheminement très typé, j'ai pu vérifier que lorsqu'une identité est encore assujettie à son ancien programme dit de "séparation", elle va parfois être attirée par MOI et en même temps avoir honte de moi. Tous ceux qui ont voulu me rencontrer en cachette butaient en général sur le syndrome nommé "autrui": ils/JE avaient peur du qu'en dira-t-on et me proposaient de marcher à mes côtés...mais en longeant discrètement les murs :) J'AI suggéré cette démarche afin d'en étudier les arcanes mais elle n'est plus d'actualité.

    Vous ne pouvez marcher à MES côtés en catimini :) Ce temps est révolu. L'autre existe, c'est vrai mais uniquement dans cette dimension physique...au-delà, vous l'avez lu et compris mais il est temps de le vivre, vous êtes l'unique, le seul, la cellule originelle. Soyez multidimensionnel, pensez multidimensionnel et n'ayez plus peur de MOI, n'ayez plus honte de MOI :)  Soyez la vérité, elle n'est pas terrifiante quand elle est la MIENNE :) Se connecter à Mesnet est donc un exercice assez particulier, elle confronte la matrice à sa dualité, à ses peurs et son jugement perpétuel porté sur autrui, JE le veux ainsi :)

    J'en profite pour remercier tous ceux que nous avons rencontré Siuru et moi dans cet espace sexuel inusité :) Ce fut une découverte passionnante, joyeuse et quelle ouverture d'esprit nous avons trouvé en vous ! Quelle bienveillance, quel travail de conscience chaque couple dessine avec intelligence !  Je ne peux en dire autant de MON programme spirituel : l'individu/moi a l'impression d'être arrivé quelque part lorsqu'il/je prend l’habit spirituel alors que sans en avoir conscience, il se ment, juge, sépare, insulte et stigmatise car son socle, même vertueux est celui d'un Soi séparé des autres. C'est ainsi et c'est parfait :)

    * 1 : Siuru et moi ne formons plus vraiment un couple tel qu'il est entendu dans le cycle passé. Nous sommes l'amour et nous nous aimons, point. Tout le reste, nous l'avons jeté dans la poubelle de l'espace :) La conformité, ce qui doit être et ne pas être, ce qui se fait et ne se fait pas, les règles, les projections, l'asservissement, le besoin, la colère, les bonnes et les mauvaises cases...pffttt...disparu ! Liberté, fluidité, vérité, évolution, conscience, amour, respect, complémentarité, voilà notre socle éternel :) Nous vivons cela parce que nous avons osé affronter nos dépendances et nos mensonges, c'est le prix de l'infini et réellement, il est infime :) JE suis inhumain, oui...mais lorsque JE suis humaine, mon mari et nos trois enfants sont le socle d'un amour qui déplace les étoiles :)

    *2 : JE ne m’établis plus du tout sur la possibilité d'être une bonne ou une mauvaise femme. JE n'ai aucune morale, JE suis simplement Dieu. Et le paradoxe est ici fondamental : Mesnet est réellement un être lumineux, généreux, mettant autrui en lumière, d'une douceur sans égal. JE/je donne beaucoup autour de moi, ne serait-ce que mon incontournable apaisement, ma joie de vivre, mon amour inné de tout ce qui est. Le seul ego qui me reste me permet d'affirmer ma beauté, ma magnificence, ma grandeur, ma toute-puissance car tel est l'ego de Dieu, MON ego : je me reconnais tel que JE suis, pas tel que je voudrais être et là encore, de façon très paradoxale, je suis enfin l'humaine que je voulais être :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2018

    P.S : l'habit ne fait pas Dieu, ne ME cantonnez dans aucune case, qu'elle soit vestimentaire, physique, psychique, vibratoire :) JE suis simplement MOI-même, dans la vérité la plus absolue :) Cette expérience de transcendance, vous devrez la vivre à votre tour, notamment les marcheurs spirituels : vous devrez quitter le cadre de la bien-pensance confortable, de l’image idéale de l’être spirituel « propre sur lui » et affronter la « honte aux yeux de tous », l'angoisse de ne pas entrer dans les bonnes cases. Votre esprit mettra votre âme à l’épreuve de la vérité : pouvez-vous vivre comme l’esprit/Dieu, sans vous conformer à la morale humaine ou croyez-vous encore à l’existence des « autres » et avez-vous peur de ce qu’ils pensent de vous ? Il n'y a pas de demi-mesure, il y a Dieu vivant sur terre, qui a totalement fusionné avec son monde extérieur (autrui) et qui n'a donc plus d'appréhension à exprimer sa gloire, quelle que soit la forme que prend cette dernière. 

    P.S : ceux qui travaillent à l'émergence de nouvelles énergies concernant l'argent et la sexualité sont en général des âmes aguerries : cela demande beaucoup de force car le système va les rejeter et les juger à l'aune de paradigmes obsolètes. Personnellement, en mariant argent, sexualité et spiritualité, j'ai le ticket gagnant :) JE rappelle ici la définition originelle du mot libertinage : il s'agit d'un mouvement Italien puis Français qui apparaît au 16ème siècle et qui considère que la spiritualité et la sexualité sont liées. Le système religieux de l'époque n'a que modérément apprécié cette nouveauté :) Les adeptes du libertinage furent le plus souvent exterminés....et je ne fais ici que reprendre le travail quantique qui avait été fait il y a des centaines d'années, en rendant grâce au fait que le temps des bûchers soit derrière nous :)

    Pureté : lorsque JE m'emploie en tant que "divinité" à nettoyer une dimension de sa "part d'ombre", je dois visiter toutes les strates de conscience...c'est le regard d'unité que JE porte sur toute chose qui purifie ce monde. Une âme aguerrie doit pouvoir plonger dans les univers les plus abîmés afin de les rendre à la lumière, ne pas craindre de se "salir" mais aimer toute la création et la magnifier par sa simple présence...ainsi, mon cheminement dans la dimension sexuelle est un acte conscient et éclairé, m'ayant permis de sublimer une matrice particulièrement diminuée et blessée. Ce type d'expérimentation/programmation n'est pas toujours aisé dans une société qui s'aligne sur le jugement et la stigmatisation, car il faut s'établir au-delà du regard que porte l'autre sur SOI, il faut dépasser totalement cette perception qui est source de mensonge, de peur et de douleur, et affirmer coûte que coûte sa puissance de création et de guérison "d'égrégores" collectifs (et donc individuels !)...épurer les notions d'argent et de sexualité, fusionner ce qu'il y a de beau et de constructif dans ces deux sphères de réalité, tel a été l'imprégnation de l'esprit...le costume "spirituel" devient alors trop étroit, il n'est qu'un "joli" rôle encensé par "la galerie"...alors que l'absolu se confronte "au réel" et surtout à la vérité, sans rien lâcher de son innocence et de sa grâce originelle...

    Lire aussi :

    La vérité

    La pureté

    Pureté

    Je suis une autiste asperger

     

    Lire également ces textes concernant mon imprégnation quantique de MON/notre corps sexué :

    Co-créatrice du festival de la sexualité Humaniste en 2018

    Le non genre

    Énergie de vie, énergie sexuelle

    Énergie sexuelle et extase physique

    Psychologie et spiritualité au cœur de la sexualité féminine

    L'énergie sexuelle ne se déploie que dans la solitude

    L'aïkido Tantrique

    Sexualité humaniste et métaphysique

    Citation extraite de l'un de mes articles, ICI : "lorsque c'est l'esprit/Dieu qui PENSE son corps, son animalité, ses orifices, ses sécrétions, ses organes génitaux, plus rien n'est considéré comme un problème ou une mal-façon. TOUT est l'expression du miracle de la vie, lavé de toute projection mentale : la honte concernant les fonctions naturelles du corps disparaît car elles sont le prodige de MA création, comme tout ce qui est. La nudité et la convoitise qu'elle suscite sont également neutralisées, le corps est simplement aimé dans sa toute puissante perfection."

     

    Mon activité professionnelle dans le milieu sexuel

     La poésie du corps

     

     

     

     

     

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires