• Passer de la fréquence de protection à celle de l'affirmation permet enfin la création !

    Passer de la fréquence de protection à celle de l'affirmation permet une création humaine sans limite !

    En ce début de cycle, beaucoup d'entités globales se reconnaissent comme étant le créateur du cosmos mais éprouvent encore de grandes difficultés à affirmer cette même réalité en tant qu'humain. Le programme spirituel est souvent à l'origine de ce manque de pragmatisme. Cela induit une fréquence décalée et schizophrène : je me reconnais en tant que Dieu créateur mais je me renie en tant qu'humain créateur.

    La création des multivers n'est rien d'autre que MON format d'abondance en tant que Créateur ou, dit autrement, la création EST l'abondance du créateur ! Étant multidimensionnel je transpose cette vérité au cœur de l'atome : selon des lois équivalentes mais pourtant différentes, je valide tout simplement la richesse de ma création ici-bas. Elle prend une forme tangible et personnalisée mais elle reste unifiée à MA création céleste. Se réapproprier sa dimension humaine c'est se réapproprier avec justesse sa création physique : elle n'est ni bonne ni mauvaise, elle est vôtre.

    Comment cela a-t-il fonctionné pour moi ? 

    J'ai compris que LA CRÉATION est l'apanage du  CRÉATEUR et que la création est multidimensionnelle : la fréquence que je façonne ici-bas n'est donc plus celle de la protection mais bien celle de l'affirmation sans faille de la créatrice humaine que je suis....aussi :) Ainsi, je ne protège pas ma création individuelle en ce monde mais j'affirme de façon limpide, sans tergiverser, à travers mon verbe ou les symboles de mon choix,  que j'en suis la source suprême.

    Validez votre humanité encore plus fermement, plus passionnément, dans la joie de celui qui est exactement ce qu'il veut être ! Vous verrez comme tout s'illumine, comme tout devient facile ! L'abondance est alors naturellement vôtre puisqu'elle découle de votre création dimensionnelle enfin totalement assumée par la personne que vous êtes maintenant :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2016

     

     

     

     

     


  •  

    L'état de stase est localisé

    L'état de stase est vibratoirement localisé, il résonne au niveau du corps alors que MA présence est délocalisée et ne se perçoit pas obligatoirement : elle est.

    Lorsque je vibre physiquement l'état de stase, je parlerais d'une expansion qui permet à mon humanité de RESSENTIR mon unité avec le moindre atome cosmique : je suis Tout

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2016

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  •  

    L'état de stase n'est pas permanent (mais le devient en ce cycle)

    Ma Présence est permanente, immuable et éternelle, l'état de stase ne l'est pas.

    L'état de stase, même s'il n'est pas dimensionnel, est atomiquement aléatoire. Il obéit à des lois quantiques spécifiques qui sont liées à mon émotionnel : en effet, dans ma dimension humaine ou espace quantique de conscience, je suis créateur d'émotions.

    Ainsi, l'état de stase est l'extension matérialisée de MA Présence, prenant la forme d'un ressenti : lors de l'orgasme par exemple, j'entre en état de stase apocalyptique. En lisant un ouvrage qui me détend, j'entretiens un état de stase linéaire. Lorsque je médite, je m'ancre dans un état de stase neutre. Lorsque je bois ou que je prends des médicaments, j'élabore un état de stase chimique.

    La conscience parasite donc l'état de stase mais ne dissimule jamais ma Présence. Je le veux ainsi, cela me permet de me percevoir, comme non présent, séparé de moi-même. L'état de stase non permanent est donc le socle de ce que je nomme la dualité.

    Lorsque je redeviens moi-même, au-delà de la conscience dimensionnelle, l'état de stase s'établit définitivement. Il est ressenti perpétuellement, il génère une vibration sans fin et sans limite. Il habille mes émotions d'une énergie particulière et mouvante car l'état de stase dispose d'un curseur énergétique qui va de l'orgasme au nirvana, en passant par une multitude de sensations, plus ou moins fortes, plus ou moins enregistrées par mes corps physiques et vibratoires.

    En ce cycle, l'état de stase devient la perception humaine de MA présence de façon variable mais continue et surtout, de façon permanente.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2016

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  •  

    L'état de stase n'est pas dimensionnel

    L'état de stase n'est en aucun cas une dimension, elle ne ressemble en rien au phénomène de la vacuité, l'énergie ressentie est totalement différente. Je dirais que la fréquence d'une stase est celle du créateur au-delà du vide et que la vacuité est une extension dimensionnelle du vide.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2016

     

     

     

     

     


  • MA Présence ou état de stase humaine

    MA Présence ou état de stase humaine

    Dans les quelques textes qui suivent, j'approfondis le schéma très court que je structure ici :

    Qu'est-ce qu'un état de stase humaine ? Ma Présence plutôt que la conscience, ressentie au sein de la matière. (Se reporter aux écrits évoquant la Présence plutôt que la conscience.)

    L'état de stase se vérifie instantanément lors d'un orgasme, l'énergie sexuelle neutre étant le vecteur par excellence de ma Présence : voir le texte plus bas, « l'orgasme ou l'état de stase naturel ».

    L'état de stase n'est en rien la vacuité dimensionnelle : voir le texte plus bas « l'état de stase n'est pas dimensionnel ».

    L'état de stase non permanent est le socle de la dualité : voir le texte plus bas « l'état de stase n'est pas permanent   (mais le devient en ce cycle) ».

    L'état de stase est un attribut humain vécu par le corps : voir le texte plus bas « l'état de stase est localisé ».

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2016

     

    Lire aussi :

    L'état de stase est localisé

    L'état de stase n'est pas permanent mais le devient en ce cycle

    L'état de stase n'est pas dimensionnel

    L'orgasme ou état de stase naturel

     

     

     

     

     

     

     

     

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires